amenagement-urbain

On aimerait tous habiter dans un quartier bien aménagé et sécurisé. Cependant, cela ne se fait pas tout seul. Certes, les autorités locales sont les premiers responsables de l’aménagement urbain. Mais, si les citadins y prennent part, le projet se réalisera plus vite. Alors comment, en tant que particulier, contribuer à l’aménagement de sa ville ? Voici quelques suggestions.

Respecter le PLU de sa commune

On ne le dira jamais assez, mais le respect du PLU est la base d’un aménagement urbain réussi. C’est à travers ses règles que la ville se distingue. En fait, cette réglementation a été établie afin de faciliter la réalisation de futurs projets d’aménagement. Voilà pourquoi, la question d’assainissement est, par exemple, régie par ce document.

Vous nous direz certainement que vous avez déjà appliqué ces règles lors de la construction de votre maison. Or, comme un dicton le dit si bien ‘‘si nombreux que soient les travaux finis, ceux qui restent à faire sont plus nombreux’’. Donc, tant que vous aurez des travaux à faire, vous devez vous référer au PLU. C’est notamment le cas des travaux modifiant l’aspect extérieur de votre habitation, comme les travaux de rénovation de toiture, ou encore de rénovation de façades.

Le PLU couvre plusieurs champs pour garantir un bon aménagement urbain. Il suit donc une logique précise. Vous comprenez ainsi qu’à la moindre incompatibilité avec l’une des normes du PLU, vous pourrez freiner le développement de votre ville.

Aménager son propre espace vert

Désormais, toutes les collectivités territoriales envisagent des projets d’aménagement d’espaces verts pour embellir leur commune. La raison est que ce type d’aménagement contribue indéniablement au développement d’une ville. Du point de vue économique, cela crée des emplois et rend la ville attractive. Sur le plan social, l’existence d’espaces verts renforce la cohésion. Mais, le plus important, cela contribue à l’amélioration de l’environnement et de la santé publique.

En revanche, il faut aménager un nombre important d’espaces verts pour apporter ces changements positifs. Donc, si vous aimez prêter main forte dans l’aménagement de votre ville, créez votre propre espace vert !

Sachez qu’il existe d’autres types d’espaces verts que les parcs. On peut appeler un espace ‘‘vert’’ tout espace doté de végétaux en quantité. De ce fait, un jardin, un potager, ou même une toiture ou des murs végétaux peuvent faire l’affaire.

Bien sûr, avant d’entreprendre les travaux, demandez la permission auprès de votre mairie, car il se peut que le PLU ne les permette pas.

Améliorer sa décoration d’extérieur

L’aménagement urbain participatif passe également par l’amélioration de sa décoration extérieure. En effet, les diverses infrastructures montrent la particularité d’une ville. Et votre habitation en fait partie. Étant donné que c’est l’extérieur d’une construction que l’on remarque en premier, il faut faire en sorte qu’il soit captivant.

Pour ce faire, laissez place à votre imagination. Par contre, n’oubliez pas l’essentiel dans une décoration d’extérieur. Il s’agit notamment du choix du mobilier et des revêtements d’extérieur.

L’éclairage extérieur n’est pas en reste. En effet, il servira non seulement de décoration, mais assurera également votre sécurité. Si vous souhaitez que votre éclairage extérieur soit des plus esthétiques, il est préférable qu’il soit installé par un spécialiste.

Là encore, vous devez respecter les normes de PLU y afférant. Effectivement, le PLU peut interdire certains styles de décoration ou de mobilier d’extérieur.

Certes, il s’agit d’un grand investissement, mais vous aurez tout à gagner ! Allez-y petit à petit… Qui sait si vous trouverez d’autres idées de décoration au fil du temps.