rampe_escalier

L’installation de la main courante ou de la rampe d’escalier est régie par certaines règles. Que vous décidiez de la confier à un professionnel ou de la réaliser vous-même, vous devrez connaître la bonne hauteur pour l’installer. Les détails ci-après.

La règle concernant la rampe d’escalier ERP

Pour les ERP ou établissements recevant du public, c’est la norme NFP-01-012 qu’il faut respecter en matière d’installation de rampe d’escalier. Elle impose que celle-ci soit située à une hauteur allant de 0,80 à 1 m. Par ailleurs, elle fixe un prolongement de la rampe d’au moins 30 cm sur la première et la dernière marche. Cela permet de limiter les risques de chute dans les escaliers. Attention, ce prolongement ne doit pas entraver la circulation dans l’escalier.

Cette norme s’applique également sur la rampe d’escalier extérieur. Elle oblige que celle-ci soit rigide et continue. Elle doit également comporter une prise en main parfaite. Selon cette réglementation, cette rampe doit aussi créer un effet visuel contraste avec la matière ou la couleur de son support. Par exemple, privilégiez une rampe d’escalier grise sur un mur blanc ou utilisez un éclairage comme les LED.

Pour un établissement recevant du public en construction, l’existence de rampe des deux côtés de l’escalier est obligatoire. Une distance d’au moins 1,20 m est à respecter.

Quoi qu’il en soit, les rampes d’escaliers pointues sont à éviter pour limiter les risques de coupure des utilisateurs.

La norme pour la rampe d’escalier PMR

Les règles sont à peu près les mêmes concernant la mise en place de rampe d’escalier PMR et la celle pour les EPR. Cependant, dans quelques établissements de soins, certaines règles sont différentes. Concernant la forme par exemple, veillez à ce que la rampe d’escalier soit toujours arrondie. Cela permet aux personnes malvoyantes ou aveugles de savoir qu’il y a un changement de direction. Privilégiez autant que possible un modèle avec un diamètre de 4 cm.

Dans certains cas, la pose de deux rampes d’escalier est indispensable pour faciliter le déplacement aux personnes à mobilité réduite. Assurez-vous simplement de respecter une distance de 60 cm ou de 1 m du nez de marche.

Sachez que la pose de la rampe d’escalier n’est pas une obligation tant que votre escalier dispose de moins de deux contremarches. Par contre, pour un escalier extérieur, sa mise en place est exigée dès lors que les contremarches sont supérieurs à un nombre de 3.

Pour ce qui est du nombre de rampe, cela dépend de la largeur de l’escalier. Si celle-ci est inférieure à 110 cm, une seule rampe d’escalier est amplement suffisante. En revanche, au-delà de cette dimension, prévoyez toujours deux mains courantes. Par contre, dans le cas d’un escalier tournant extérieur, quelle que soit sa largeur, il doit toujours comprendre deux rampes d’escalier.

Pour éviter de penser à ce genre de détail, prenez contact avec un professionnel pour réaliser la pose de rampe d’escalier. Faites par exemple appel à l’entreprise LES ESCALIERS BENOÎT MESSIER ET FILS à Brigham. Elle est aussi spécialisée dans la fabrication d’escalier en bois et en métal depuis plus d’une trentaine d’années. Que vous soyez un particulier ou un professionnel, vous pouvez aussi lui demander de créer un escalier sur-mesure . Vous pouvez également lui confier la pose de limons et de planchers de bois franc.

Pour en découvrir davantage sur ses différentes prestations, appelez au 450-955-4526. Pour obtenir une réponse rapide ou demander un devis, vous pouvez aussi vous servir du formulaire disponible sur son site web. Si vous souhaitez discuter de votre projet avec son équipe, rendez-vous directement au sein de l’entreprise. Utilisez la carte disponible sur son site web pour vous repérer.