Le nettoyage de chantier est l’étape finale après les travaux de construction ou de rénovation. Il permet de remettre le site en état avant de livrer au client. Découvrez dans cet article comment se déroule le nettoyage après travaux.

L’obligation en matière de nettoyage de chantier

Selon la norme NF P03-001 : « Chaque entrepreneur, après intervention en un lieu donné, doit laisser l’emplacement propre et libre de tout déchet (…) Chaque entrepreneur aura la charge de procéder au nettoyage de ses propres ouvrages même si les documents du marché attribuent le nettoyage du chantier à un lot déterminé. »

Il est alors dans l’obligation et dans la responsabilité du maître d’ouvrage ainsi que des ouvriers engagés de mettre en œuvre un nettoyage de fin de chantier. Puisqu’il s’agit d’un travail minutieux et bien défini, le nettoyage après chantier est souvent attribué à une entreprise spécialisée. En effet, celle-ci dispose d’une équipée qualifiée et bien formée pour effectuer toutes les tâches suivant les réglementations en vigueur. Aussi, elle possède le matériel nécessaire et adapté au type de chantier. Dans le cas de petits travaux, il est possible de faire soi-même le nettoyage de fin de chantier.

Le meilleur moment pour procéder au nettoyage de fin de chantier

En général, le nettoyage de fin de chantier est effectué durant la période d’opérations préalables à la réception ou OPR, autrement dit, lorsque les travaux sont achevés. Dans le cas où les travaux sont en cours, il est recommandé de débarrasser le lieu des débris et des gravats, et à chaque fois que les ouvriers le salissent. Cette opération facilite les tâches et évite d’encombrer le chantier.

Les différentes étapes du nettoyage de fin de chantier

Le nettoyage de fin de chantier s’effectue en quelques étapes :

    • L’évacuation des gravats et des gros résidus occasionnés par les ouvriers.
    • L’élimination et le retrait des traces de résine, de peinture, de colle, de ciment, etc.
    • La remise en état des murs et des sols grâce à l’époussetage, à l’aspiration, au lessivage, au balayage, etc.
    • Le nettoyage et le dépoussiérage des vitres : dégraissage, grattage et lavage.
    • L’aspiration et le débouchage des conduits d’aération obstrués par les débris de matériaux.
    • L’aération du logement, l’évacuation des odeurs de matériaux et la désinfection de l’air.

Le coût d’un nettoyage de fin de chantier

Pour estimer le coût du nettoyage de fin de chantier, il faut prendre en compte  :

    • le prestataire : il peut s’agir de l’entreprise qui prend en charge les travaux de construction ou de rénovation de maison, du client final ou d’une autre entreprise spécialisée dans le nettoyage de fin de chantier ;
    • la superficie ou les surfaces concernées par la construction ;
    • les travaux à effectuer ;
    • le matériel utilisé ;
    • les moyens humains déployés.

Souvent, le nettoyage de fin de chantier est facturé au m². Certaines prestations peuvent toutefois être facturées à l’heure ou au m³. Le tarif par heure varie de 7 euros à 31 euros. En général, le tarif pour un entretien de sol est de 2 euros par m². Toutefois, il est possible de trouver des entreprises proposant un tarif de 4 euros par m², balayage, décapage et acheminement des déchets inclus.

Il est important de prendre contact avec l’entreprise de nettoyage avant le début du chantier et de demander un devis précis.