Legumes-Qui-Poussent-Ombre

15 Légumes Qui Poussent à l’Ombre

Découvrez une liste de 15 légumes qui prospèrent dans des conditions ombragées. Si vous pensez que votre jardin à l’ombre ne permet pas la culture de légumes, détrompez-vous ! Ces variétés adaptées à la lumière partielle vous offrent la possibilité de profiter d’une récolte savoureuse même dans les zones moins ensoleillées. Explorez cet article pour trouver des idées et des conseils sur la culture de légumes à l’ombre.

1- Laitue à Feuilles Lâches (Lactuca sativa)

Laitue-a-Feuilles-Laches

La laitue préfère les conditions fraîches pour éviter de monter en graines et n’a pas besoin de pousser beaucoup, ce qui lui permet de se contenter d’un ensoleillement tamisé. La laitue à feuilles lâches, facile à cultiver, ne forme pas de pomme, mais pousse sous la forme de feuilles séparées que vous pouvez récolter plusieurs fois au cours de la saison. Pour de meilleurs résultats, assurez-vous que la laitue, qu’elle soit cultivée en pleine terre ou en conteneur, reçoive au moins 3 à 4 heures de soleil par jour.

2- Épinards (Spinacia oleracea)

Les épinards peuvent également bien pousser dans les mêmes conditions que celles spécifiées pour la laitue. Un excès de soleil peut les faire jaunir, tandis que le manque de lumière (moins que l’ombre partielle) peut les rendre plus foncés. Mais cette teinte sombre ne devrait pas être évidente pour ce légume qui prend naturellement une couleur similaire, le classant ainsi parmi les légumes tolérant les faibles niveaux de lumière. Optez pour de nouvelles variétés telles que l’Olympia ou l’Espace, qui sont sélectionnées pour ralentir la montaison.

3- Chou Frisé (Brassica oleracea var. acephala)

Legumes-Qui-Poussent-Ombre-chou

Comme les légumes verts mentionnés précédemment, le chou frisé peut être récolté à un stade précoce, même s’il pousse à l’ombre et ne peut pas atteindre sa pleine maturité. En fait, certaines sources recommandent l’utilisation de tissu d’ombre réduisant la lumière et augmentant l’humidité, de préférence argenté, qui reflète davantage de lumière, pour le chou frisé planté à la mi-été en vue d’une récolte automnale. La tolérance au froid de cette plante permet également de la planter avant que les arbres ne se couvrent de feuilles au printemps, afin de profiter du soleil supplémentaire à ce moment-là.

4- Brocoli (Brassica oleracea var. italica)

Les brassicacées qui produisent des têtes, comme le brocoli, nécessitent au moins 3 à 6 heures de soleil. Cependant, l’ombre le reste de la journée peut les maintenir au frais et éviter qu’ils ne montent en graines aussi rapidement que s’ils étaient exposés au soleil direct. Selon les experts, les brassicacées donnent souvent de meilleurs résultats en tant que culture d’automne, lorsque les conditions se rapprochent davantage de celles dans lesquelles elles ont évolué.

5- Chou-fleur (Brassica oleracea var. botrytis)

Parent proche du brocoli, le chou-fleur est un autre légume de saison froide, cultivé à l’automne ou au printemps. Le chou-fleur nécessite également au moins 3 à 6 heures de soleil par jour, ainsi que des températures fraîches constantes comprises entre 15 et 21 degrés Celsius. Certains jardiniers ombragent délibérément les têtes de chou-fleur pour les blanchir en repliant les feuilles de la plante sur elles-mêmes afin de servir de « parasols » et de conserver leur couleur blanche. Le véritable défi de la culture du chou-fleur réside dans le timing, en veillant à ce que les journées soient suffisamment fraîches et ensoleillées pendant quelques heures, et que les nuits soient sans gel.

6- Chou (Brassica oleracea var. capitata)

Bien qu’ils aient des têtes différentes des brassicacées précédentes, les choux ont besoin d’une quantité similaire de luminosité. Les plantes tolèrent l’ombre partielle, mais cela ralentit le processus de maturation de leurs sphères vertes bien serrées. Cela peut ne pas avoir d’importance si vous préférez vos choux petits et tendres. Le chou est mieux semé au printemps dès que vous pouvez travailler le sol, ou en été pour une récolte automnale.

7- Radis (Raphanus sativus)

Les légumes comme les radis, qui gardent leur tête enfouie dans le sable ou le sol, peuvent également se contenter de seulement 3 à 6 heures de soleil par jour. Cependant, certains professionnels affirment que lorsq’ils sont plantés dans une position trop ombragée, ils « mettront toute leur énergie dans la production de feuilles plus grandes » plutôt que dans les fruits. Les radis poussent mieux en automne ou au printemps, et moins bien pendant les mois les plus chauds de l’été.

8- Betteraves (Beta vulgaris)

Quant aux betteraves, elles apprécient de « battre la chaleur » à l’ombre partielle avec 4 à 5 heures de soleil, mais elles ont tendance à prendre leur temps pour se développer dans ces conditions. Mais bien qu’elles puissent pousser correctement à l’ombre partielle, il leur faudra plus de temps pour atteindre une taille récoltable. Même si les racines ne deviennent pas assez grosses pour être utilisées, vous pouvez toujours récolter les feuilles de betterave.

9- Carottes (Daucus carota var. sativus)

Carottes

Les carottes préfèrent également des conditions fraîches qui aident à éviter que leur cœur ne devienne fibreux et amer. Selon les experts, il leur faut seulement le soleil du matin. Elles font partie des meilleures cultures d’ombre partielle qui gardent leurs racines comestibles principalement dans l’obscurité de toute façon.

10- Pommes de terre (Solanum tuberosum)

Souvent plantées tôt au printemps, les pommes de terre peuvent bénéficier du soleil printanier avant que les arbres ne les ombragent. Dans ces conditions, elles devraient être prêtes à être récoltées au début de l’été. Si elles sont plantées plus tard, elles peuvent être cultivées à l’ombre partielle si elles reçoivent au moins 6 heures de soleil par jour. Étant donné que cette plante comestible est récoltée sous terre, assurez-vous de planter les tubercules dans un sol meuble.

11- Pois (Pisum sativum)

Comme les pommes de terre, les pois peuvent également être plantés au début du printemps. Étant donné qu’ils nécessitent généralement seulement quelques mois pour pousser, leurs gousses peuvent mûrir avant l’arrivée de l’ombre. S’ils sont plantés plus tard, ils toléreront l’ombre partielle, mais ne produiront pas aussi bien que s’ils étaient exposés au plein soleil. Essayez de semer les graines de pois dès que le sol dégèle.

12- Haricots (Phaseolus vulgaris)

Haricots

Autre légume à gousses, les haricots verts se débrouillent également étonnamment bien à l’ombre partielle avec environ 5 heures de soleil par jour. Certes, ils ne produiront probablement pas autant qu’ils le feraient au soleil direct, mais ils peuvent quand même donner une récolte. Bien que la culture de légumes à l’ombre entraîne généralement des récoltes plus petites, vous avez plus de chances de suivre le rythme de ceux qui produisent moins abondamment. Semez les haricots dans un sol qui s’est réchauffé à au moins 10 degrés Celsius.

13- Oignons verts (Allium fistulosum)

Oignons-verts

Les oignons cultivés pour leurs bulbes nécessitent généralement beaucoup de soleil, mais ceux cultivés pour leurs feuilles tolèrent généralement l’ombre partielle s’ils reçoivent au moins 4 heures de soleil. Les oignons verts peuvent être récoltés lorsque leurs tiges atteignent 15 cm de hauteur, ce qui en fait des légumes à maturité rapide même à l’ombre partielle. Veillez à utiliser un sol bien drainé et à maintenir une humidité constante, mais sans excès.

14- Poireaux (Allium ampeloprasum)

Les poireaux tolèrent également l’ombre partielle à condition de bénéficier de 4 heures de soleil par jour. Gardez à l’esprit que les poireaux nécessitent une longue saison de croissance, de 4 à 7 mois, pour produire des tiges épaisses, il est donc préférable de les planter dès que possible au printemps. Ils peuvent souvent survivre à l’hiver en raison de leur grande tolérance au froid.

15- Ail (Allium sativum)

ail

Bien que l’ail apprécie le soleil, il est généralement planté à l’automne pour être récolté au début de l’été. Ainsi, il peut accomplir la majeure partie de sa croissance au printemps dans les zones qui seront ombragées après le développement des feuilles des arbres. Plantez vos gousses dans un sol bien drainé et riche en matière organique. Veillez simplement à pailler le sol dans lequel vous plantez l’ail avant l’arrivée de l’hiver.

Bien que la plupart des légumes préfèrent le plein soleil, il existe plusieurs options pour cultiver des légumes à l’ombre partielle. Que ce soit en choisissant des variétés adaptées, en optimisant les heures d’ensoleillement disponibles ou en utilisant des techniques de protection contre l’ombre, vous pouvez toujours profiter d’une récolte satisfaisante même dans les zones moins ensoleillées. Expérimentez avec différentes cultures et découvrez celles qui prospèrent le mieux dans votre jardin à l’ombre.

FAQ : Cultiver des légumes à l’ombre

Legumes-Qui-Poussent-Ombre-faq

Découvrez dans cette FAQ les réponses aux questions fréquemment posées sur la culture de légumes à l’ombre.

Quels légumes peuvent pousser à l’ombre ?

Bien que la plupart des légumes aient besoin de beaucoup de soleil, certains peuvent prospérer dans des conditions d’ombre partielle. Parmi les légumes qui poussent à l’ombre, on trouve la laitue, les épinards, le chou frisé, le brocoli, le chou-fleur, le chou, les radis, les betteraves, les carottes, les pommes de terre, les pois, les haricots verts, les oignons verts, les poireaux et l’ail.

Combien d’heures de soleil les légumes à l’ombre nécessitent-ils ?

Bien que les légumes à l’ombre puissent tolérer moins de soleil que leurs homologues qui préfèrent le plein soleil, ils ont toujours besoin d’un minimum d’exposition au soleil pour se développer. La plupart de ces légumes nécessitent au moins 3 à 6 heures de soleil par jour. Cependant, il faut consulter les recommandations spécifiques pour chaque légume, car les besoins peuvent varier légèrement.

Comment maximiser la récolte de légumes à l’ombre ?

Pour maximiser la récolte de légumes à l’ombre, voici quelques conseils utiles :

  • Choisissez des variétés adaptées à l’ombre ou à la lumière partielle.
  • Améliorez la qualité du sol en ajoutant du compost et en veillant à un bon drainage.
  • Surveillez l’arrosage et maintenez le sol humide mais pas détrempé.
  • Fournissez un bon paillis pour prévenir la croissance des mauvaises herbes et maintenir l’humidité.
  • Évitez la surpopulation des plantes pour permettre une bonne circulation de l’air et réduire les risques de maladies.

Quelles sont les meilleures saisons pour cultiver des légumes à l’ombre ?

Les légumes à l’ombre prospèrent généralement mieux pendant les saisons plus fraîches de l’année, comme le printemps et l’automne. Cela leur permet de profiter d’un ensoleillement suffisant avant que les arbres ne se couvrent de feuilles ou que la chaleur estivale intense n’arrive. Il est recommandé de consulter les recommandations spécifiques pour chaque légume, car certains peuvent avoir des exigences saisonnières spécifiques.

Quelles sont les autres considérations à prendre en compte pour la culture de légumes à l’ombre ?

Outre l’exposition au soleil, il faut tenir compte d’autres facteurs lors de la culture de légumes à l’ombre. Assurez-vous de choisir des légumes adaptés à votre zone de rusticité et de fournir un bon drainage pour éviter l’excès d’humidité. Préparez le sol en ajoutant des amendements organiques et en éliminant les mauvaises herbes. Enfin, surveillez régulièrement les plantes pour détecter les signes de maladies ou de ravageurs et prenez les mesures appropriées si nécessaire.

Les légumes à l’ombre nécessitent-ils des soins particuliers ?

Les légumes à l’ombre ne nécessitent pas de soins très différents des autres légumes. Cependant, vous devez veiller à ce qu’ils reçoivent suffisamment d’eau, car le sol à l’ombre peut prendre plus de temps à sécher. Assurez-vous également de maintenir une bonne circulation de l’air pour prévenir les maladies fongiques. Enfin, gardez un œil sur les ravageurs courants et prenez les mesures nécessaires pour les contrôler.

Puis-je cultiver des légumes à l’ombre dans des conteneurs ?

Oui, vous pouvez cultiver des légumes à l’ombre dans des conteneurs, tant que vous choisissez des variétés adaptées à la lumière partielle. Assurez-vous de choisir des conteneurs suffisamment grands pour permettre aux racines de se développer, et utilisez un terreau de qualité et bien drainant. Placez les conteneurs dans des endroits où ils reçoivent au moins quelques heures de soleil par jour.

Les légumes à l’ombre sont-ils moins productifs que ceux cultivés en plein soleil ?

En général, les légumes à l’ombre peuvent être moins productifs que ceux cultivés en plein soleil, car ils reçoivent moins de lumière pour leur croissance. Cependant, en choisissant des variétés adaptées à l’ombre et en fournissant des soins appropriés, vous pouvez toujours obtenir une récolte satisfaisante. Il est également important de gérer vos attentes en termes de rendement et de comprendre que la production peut être légèrement réduite.

Quels sont les avantages de cultiver des légumes à l’ombre ?

Cultiver des légumes à l’ombre présente plusieurs avantages. Tout d’abord, cela permet aux jardiniers ayant un espace limité ou un jardin ombragé de profiter de la culture de légumes. De plus, les légumes à l’ombre sont souvent plus tolérants à la chaleur et peuvent mieux résister aux périodes de chaleur intense. Enfin, les légumes à l’ombre peuvent être une option pour ceux qui préfèrent cultiver des légumes plus frais et plus tendres.

Où puis-je trouver des graines ou des plants de légumes adaptés à l’ombre ?

Vous pouvez trouver des graines ou des plants de légumes adaptés à l’ombre dans les pépinières locales, les jardineries spécialisées et les magasins en ligne. Recherchez des variétés spécifiques recommandées pour la culture à l’ombre ou demandez des conseils aux experts en jardinage dans votre région.

 

Laisser un commentaire