intérieur d'une chaudière à gaz

Le ramonage fait partie des tâches ou travaux indispensables pour préserver la performance ainsi que la durée de vie des dispositifs et des appareils de chauffage et de ventilation installés à l’intérieur de la maison. C’est, en même temps, un excellent moyen d’optimiser le confort du logement tout en minimisant les coûts énergétiques. Effectuer régulièrement un ramonage de la cheminée, de la chaudière est à la fois obligatoire et nécessaire pour garantir la sécurité des occupants de la maison en question. Dans cet article, nous allons vous informer sur le ramonage de la chaudière à gaz.

Le principe du ramonage de la chaudière à gaz

En principe, le ramonage consiste à enlever les suies et les résidus accumulés dans les conduits d’évacuation. Par ailleurs, il est conseillé de réaliser le ramonage au même moment que l’entretien de la chaudière afin de faciliter les travaux. Depuis 2009, le ramonage d’une chaudière à gaz doit être effectué au moins une fois par an, sauf pour les mini-chaudières de moins de 4 kW.

Dans tous les cas, il est toujours préférable de consulter les normes édictées par les autorités locales. En effet, il peut arriver que les autorités locales émettent un arrêté imposant la fréquence de la réalisation du ramonage de la chaudière à gaz à deux fois par an. En cas de non-respect de cette obligation de ramonage, vous pouvez être amené à payer une amende correspondant à une contravention de troisième classe.

À noter que l’absence de ramonage peut entraîner une surconsommation d’énergie, d’autant plus qu’elle représente des risques sur la santé et sur la sécurité des occupants de la maison. On peut citer, en guise d’exemple des risques et des dangers qui peuvent survenir à cause d’une absence de ramonage ou d’un ramonage mal-effectué, l’intoxication au monoxyde de carbone ainsi que l’incendie. Or, si tel est le cas, il n’est pas rare que l’assureur refuse de prendre en charge le sinistre. Ainsi, il est important de détenir un certificat attestant la réalisation en bonne et due forme du ramonage de votre chaudière à gaz.

Le coût du ramonage de la chaudière à gaz

Le ramonage d’une chaudière à gaz comprend en grande partie le ramonage de l’évacuation des suies et des résidus accumulés dans les conduits d’évacuation de fumées, ce qui revient à dire qu’il s’agit du ramonage des conduits. Toutefois, il est dit plus haut que le ramonage d’une chaudière à gaz se fait en parallèle avec l’entretien de l’appareil. C’est pourquoi, il est plus convenable de prévoir en même temps que le coût du ramonage le budget à allouer à l’entretien de la chaudière à gaz concernée.

Sinon, bon nombre d’entreprises et d’artisans spécialisés en la matière proposent un contrat d’entretien des appareils de chauffage dont la chaudière à gaz. Un contrat d’entretien d’une chaudière à gaz comprend la visite de contrôle annuelle et les opérations de vérification, le nettoyage complet de la chaudière, l’évaluation du rejet de monoxyde de carbone, le remplacement des pièces défectueuses, ainsi que l’octroi d’une attestation d’entretien acceptée par les autorités et les entités concernées. L’entretien d’une chaudière à gaz coûte dans les 100 euros environ, tandis que le coût du ramonage est généralement compris entre 30 et 500 euros.

Pour votre information, l’entreprise A. Bonnaud à Lyon propose des prestations de ramonage depuis 1972. Qualifiée Qualibat, l’entreprise fait partie des références dans la métropole de Lyon, sans oublier ses équipes de professionnels qualifiés, à l’écoute et bien équipés pour répondre à vos besoins particuliers. À part le prix de la prestation qui est déjà très attractif, les frais de déplacements des techniciens ramoneurs sont aussi abordables. Ils sont même gratuits si vous vous trouvez dans un rayon de 20 km par rapport à la localité de l’entreprise. La demande de devis est gratuite et il est valide pour une durée de 30 jours.