Application d’un produit hydrofuge pour une protection durable de la toiture

Le toit est exposé à diverses agressions extérieures telles que les branches d’arbres, la neige, la pluie, le soleil et le vent. Il est également sujet au développement des mousses, lichens, champignons, moisissures et d’autres microorganismes. Ces situations peuvent engendrer des dégâts plus ou moins importants. Elles peuvent entre autres remettre en cause l’étanchéité de la toiture, les infiltrations d’eau entraînant à leur tour la dégradation de la charpente. Un produit hydrofuge pour toiture est alors nécessaire afin d’assurer son étanchéité.

L’intérêt d’appliquer un produit hydrofuge pour toiture

Devenant poreux au fil des années, les matériaux de couverture ont besoin d’être traités pour limiter les infiltrations d’eau. Il est ainsi conseillé de nettoyer la toiture et de réaliser un traitement hydrofuge tous les ans. Ce traitement permet de lutter contre le phénomène de porosité tout en laissant respirer le support, prolongeant ainsi la durée de vie des matériaux. Réalisée au moins tous les 5 ans, l’application d’un produit hydrofuge protège également ces derniers d’une éventuelle dégradation.

Traité avec un produit hydrofuge, le toit devient autonettoyant. En effet, les eaux de pluie ne s’infiltrent plus, mais elles emportent sur leur passage les diverses salissures déposées sur le toit.

L’isolation thermique s’en trouve également renforcée. L’hydrofuge de toit limite les déperditions de chaleur, améliorant ainsi le confort thermique dans la maison.

Si vous souhaitez garder l’aspect du toit, mais qu’il est temps de refaire son étanchéité, optez pour un produit hydrofuge incolore.

Les méthodes d’application d’un produit hydrofuge

L’hydrofuge est créé à partir d’une résine acrylique siliconée, que l’on applique sur les matériaux de couverture afin d’en réduire la porosité.

Nettoyage de la couverture

Il est inutile et inefficace d’appliquer un traitement hydrofuge sur une toiture sale et recouverte de mousses. Il est de ce fait primordial de la nettoyer avec une brosse, de l’eau projetée à haute pression ou un produit chimique. Une fois le nettoyage réalisé, procédez à l’application d’un produit antimousse. Ce produit peut directement assécher les mousses et empêcher leur retour. Fiez-vous aux indications du fabricant, notées sur l’étiquette du produit, pour l’utiliser correctement.

Un démoussage préventif est largement moins cher (jusqu’à cinq fois) qu’un démoussage curatif. Prenez soin de nettoyer la toiture une à deux fois par an avec un détergent doux, beaucoup d’eau et une brosse. Faites attention avec les nettoyeurs à haute pression qui pourraient casser les tuiles ou endommager le matériau.

Avant l’hiver, enlevez tous les débris accumulés sur la toiture. Ils pourraient favoriser l’apparition de champignons et de mousses une fois emprisonnés sous la neige pour plusieurs mois.

Réparation des fissures

Il est toutefois à noter qu’un produit hydrofuge fonctionne à titre préventif. Si des problèmes d’infiltration sont déjà constatés, il faut d’abord réparer la toiture. Pour ne pas causer plus de mal que de bien, confiez la conduite des travaux de réparation à des couvreurs professionnels.

Application du produit hydrofuge

Le produit hydrofuge facilite l’évacuation des eaux sur la toiture grâce à l’évaporation. Il permet aussi de renforcer les matériaux en les rendant imperméables. Comme il s’agit d’un produit pas très facile à manipuler, il vaut mieux ne pas vous aventurer à réaliser le traitement vous-même. Si vous habitez dans les secteurs du Val d’Hazey, Évreux, Vernon ou Rouen, JEANMAIRE D. peut se charger du traitement hydrofuge du toit de votre maison. Il est également spécialisé dans le ramonage et la rénovation de toiture.

En fonction du produit utilisé, le traitement hydrofuge peut se faire en une seule ou en deux couches. L’hydrofuge de surface professionnel n’en demande qu’une seule, si la plupart des produits requièrent deux applications. Ces dernières doivent être espacées d’au moins une heure (allant jusqu’à 24 heures) pour laisser le produit sécher et s’imprégner correctement. Une fois la deuxième couche bien imprégnée, arrosez le toit avec de l’eau pour tester son étanchéité.