Une toiture plate, comme n’importe quel autre type de toit, du fait de sa longue exposition aux aléas du climat, se détériore et doit être remplacée.À travers cet article, nous vous accompagnons dans ce chantier fastidieux en vous proposant des conseils et des recommandations vous permettant de mener à bien votre projet.

Comment rénover une toiture plate avec bitume ? 

Le bitume est un matériau très solide. Sa résistance aux aléas climatiques, notamment la pluie, le vent, les ultraviolets et le gel, fait qu’elle n’exige pas un entretien particulier et que sa durée de vie soit l’une des plus longues. En plus de cela, son coût est avantageux sur le long terme, principalement si on le compare à l’Ethylène Propylène Diène Monomère (EPDM).

Deux principaux types de bitumes sont proposés sur le marché. Le premier est un polymère appelé PolyPropylèneatactique ou bitume PPa. Le second est celui connu sous le nom de Styrène Butadiène Styrène ou SBS.La qualité des deux est presque les mêmes, à la différence que le PolyPropylèneatactique est plus adapté si vous habitez dans les régions ayant des conditions climatiques extrêmement rigoureuses. Il est également insensible aux ultraviolets.

En faisant appel à l’expertise d’un professionnel tel que cet artisan couvreur qui se trouve dans le 77, vous pouvez couvrir un toit existant à l’aide du bitume. Ce dernier peut aussi vous suggérer d’opter pour du bitume avec des paillettes d’ardoise pour assurer l’esthétique de votre toit.

Ethylène Propylène Diène Monomère (EPDM), une alternative efficace au bitume

Fabriqué à l’aide de caoutchouc synthétique, l’Ethylène Propylène Diène Monomère ou EPDM est proposé dans les magasins spécialisés sous la forme d’une feuille. Si les propriétaires et les couvreurs professionnels recommandent son installation, c’est principalement parce que sa résistance aux ultraviolets est presque la même que celle du bitume.

Outre sa capacité à résister aux ultraviolets, l’Ethylène Propylène Diène Monomère (EPDM) est également la solution la plus idéale si vous êtes à la recherche d’un matériau qui ne nécessite pas d’entretien. Une quarantaine d’années sont nécessaires pour venir à bout de l’EPDM et cette performance technique s’explique par son élasticité.Pour les amateurs d’éco toit, l’installation de l’Ethylène Propylène Diène Monomère est la solution la plus idéale puisque les racines peuvent s’y développer sans pour autant le détériorer.

Bien qu’il soit très aisé de procéder à l’installation de l’EPDM, nous vous recommandons toujours de confier les travaux relatifs à la toiture à des couvreurs professionnels. C’est l’unique solution permettant d’éviter les mauvaises surprises. 

Rénover sa toiture plate avec du PVC

Le PVC est réputé pour son étanchéité. Aucun autre matériau ne peut le rivaliser. C’est pourquoi il est plébiscité par les couvreurs professionnels. Il compte également parmi ses avantages l’existence dans des composants de fibre de verre. Grâce à la présence de cette dernière, le PVC est un des matériaux les plus utilisés par les propriétaires disposant d’une toiture végétale. Enfin, le poids de ce matériau est son dernier atout. Il ne pèse pas lourd. Il n’augmente donc pas la charge supportée par la charpente, que ce soit dans le cadre d’une toiture plate avec ou sans végétaux.

Le seul problème avec le PVC, c’est que sa durée de vie est assez limitée. Il est nécessaire de le remplacer tous les 20 ans.

À combien s’élève la rénovation d’une toiture plate ?

Il n’existe pas de montant fixe lorsqu’on parle de rénovation de toiture plate. De nombreux paramètres doivent être considéré notamment son état général. Il est également nécessaire de préciser que le type de couverture que vous comptez installer a des répercussions sur vos dépenses. Prévoyez toutefois entre 50 et 80 euros le mètre carré pour réussir ce projet.