Comment choisir une lamelleuse ?

La lamelleuse est assurément l’un des outils de bricolage indispensable pour toute personne qui voudrait se mettre sérieusement au travail du bois. Très pratique et polyvalent, cet appareil vous permet de tailler le bois mais aussi de réaliser des opérations de rainurage ou encore de pose de charnières. Surtout, la lamelleuse permet de pouvoir travailler beaucoup plus simplement et aussi avec une plus grande précision.

Si vous désirez donc faire des assemblages avec des lamelles, vous devez faire attention à bien vérifier que la machine est compatible avec les dimensions les plus répandues vis-à-vis des lamelles. Les dimensions les plus courantes sont :

47×15 mm, qui correspond au n°0
53x19mm qui correspond à la catégorie n°10
56×23 mm qui correspond à la catégorie n°20

Sur certains modèles, vous pourrez trouver une compatibilité avec la catégorie S6 et H9 qui correspond respectivement à des dimensions de 85×30 et 38×12 mm.

Les 3 critères à prendre en compte

Parmi les critères les plus importants pour choisir sa lamelleuse, on peut retenir les 3 éléments suivants :

profondeur de fraisage : il est nécessaire qu’elle soit de 19/20 mm avec un nombre suffisant de préréglages pour bien travailler
butée de hauteur: vous pourrez retrouver des modèles de lamelleuse qui intègrent des butées de hauteur amovibles ou intégrées. Au-delà de cette distinction, ce qui compte surtout c’est la capacité de régler la butée de hauteur avec précision.
la plaque frontale : la possibilité de l’incliner est fondamentale et avec des inclinaisons adaptées aux travaux que vous voulez réaliser.

Rainurer avec une lamelleuse

Bien que la plupart des lamelleuses offrent la possibilité de rainureuse, nous vous conseillons si vos besoins sont importants de procéder à l’achat d’une rainureuse à disque, qui reste le meilleur choix pour réaliser des travaux importants, que ce soit d’ailleurs au niveau d’un mur, d’un plafond ou d’un sol. Si vos travaux de rainurage ne sont pas importants, sachez qu’il ne faudra toutefois pas lésiner sur la puissance de la lamelleuse, et surtout opter pour un modèle qui dispose d’un démarrage progressif, pour une meilleure utilisation. Une puissance de 1000W est un bon début, avec une vitesse de rotation qui oscille autour de 10 000 tours à la minute.

Il existe de nombreux sites spécialisés pour se faire aider dans le choix de tel ou tel outil. Sachez par ailleurs que les sites de bricolage proposent également une hotline ou un espace communautaire où il est possible de poser toutes les questions que l’on désire et d’avoir de précieux conseils vis-à-vis de ses futurs travaux et/ou de sa future machine.