sablage escalier

Vous souhaitez donner un coup de jeune à vos escaliers, mais ne savez pas comment faire ? Ne vous inquiétez pas, car il existe de nombreuses méthodes de le faire facilement, dont le sablage. Il est réputé pour être une technique très efficace permettant aux escaliers de retrouver leur aspect d’origine. Pour en savoir plus sur le sujet, lisez ces quelques lignes.

Généralité sur le sablage

Le sablage est une technique permettant de rénover les planchers ou les escaliers en bois. Il consiste à poncer une surface en bois à l’aide de la projection d’un agent abrasif sous haute pression. Grâce à cette méthode, les vieilles couches de protection telles que la peinture, la lasure ou le vernis peuvent être enlevées facilement. Ainsi, vous aurez une surface uniforme et bien propre.

Il existe d’autres méthodes permettant de redonner aux escaliers leur éclat. On peut citer le décapage et le ponçage manuel. Mais rien ne vaut l’efficacité du sablage. De plus, sa réalisation est rapide et ne requiert pas beaucoup d’efforts physiques. Elle ne demande pas non plus l’utilisation de produits chimiques qui laissent souvent une odeur suffocante. Cette opération peut être effectuée seulement en une journée à condition d’utiliser le bon matériel.

Les essences de bois qui peuvent être sablées

Nombreuses sont les essences de bois avec lesquelles les escaliers sont construits : le hêtre, le bois dur et le chêne. Ces essences peuvent toutes être traitées avec la méthode de sablage. Cependant, si vous avez des escaliers en sapin, vous devez abaisser la pression, sinon vous risquez d’avoir une surface inégale. Même si un ponçage manuel vous permet de régler ce problème, sachez que vous perdrez plus de temps en le faisant.

Les différentes étapes du sablage d’escaliers

Le sablage d’escaliers se fait en 4 étapes bien distinctes.

La première consiste à préparer votre pièce, car le sablage engendre généralement trop de poussières. Pour cela, déplacez vos meubles dans une autre pièce et recouvrez bien vos fenêtres et portes d’une bâche.

La deuxième consiste à faire le sablage. En général, l’agent abrasif le plus utilisé pour faire cette opération est le sable ou les perles en verre, mais cela dépend de l’essence de bois de vos escaliers. S’il s’agit du sapin, optez pour les perles en verre. Par contre, s’il s’agit de bois dur, vous devez obligatoirement utiliser le sable.

Notez que le sablage d’escaliers nécessite une bonne maîtrise des outils et une certaine connaissance technique. Voilà pourquoi, vous devez faire appel aux services d’un professionnel comme l’entreprise Planchers Clarence Hallée. Elle est spécialisée dans l’installation, la rénovation des planchers ainsi que le sablage d’escaliers. Elle dispose de plus de 40 années d’expérience en la matière. Alors n’hésitez pas à la contacter.

La troisième étape, quant à elle, consiste à nettoyer la pièce. En effet, les sables et les poussières produits lors de cette opération peuvent peser des centaines de kilos. Une fois leur ramassage terminé, vous devez y passer l’aspirateur, puis rincer la surface à l’eau claire.

La dernière étape consiste à refaire la finition de vos escaliers. Pour cela, vous avez deux options : le faire vous-même ou solliciter l’intervention d’un professionnel en sablage. Si vous décidez d’entreprendre le travail vous-même, vous appliquez une couche de finition comme la lasure sur la surface de vos escaliers avant de la peindre.

Le coût du sablage d’escaliers

Cela dépend du professionnel qui va le réaliser. Mais en principe, le coût du sablage est déterminé par marche et par la dimension de la rambarde d’escaliers.

D’une manière générale, le tarif par marche est d’environ 45 euros, tandis que celui par mètre courant pour le sablage de la rambarde est de 75 euros.