Fleurs-et-Arbustes-Resistants

10 Plantes, Fleurs et Arbustes Résistants aux Cerfs

Il faut beaucoup de temps, d’efforts et d’argent pour rendre votre jardin magnifique, il est donc compréhensible que ce soit dévastateur lorsque les cerfs mangent vos plantes, vos fleurs et vos arbres. Bien que les cerfs puissent grignoter n’importe quoi dans le jardin s’ils ont faim, il existe certaines variétés de plantes qu’ils aiment moins que d’autres en raison de leur texture, de leur goût, de leur odeur ou de leur toxicité. Vous recherchez des plantes qui repoussent les cerfs ou des fleurs que les cerfs ne mangent pas ? Si votre jardin est devenu un buffet pour Bambi et sa famille, ces plantes résistantes aux cerfs les encourageront à chercher leur nourriture ailleurs.

Coquelicots (Papaver)

Les coquelicots sont des ajouts éblouissants à un paysage ensoleillé. Les cerfs peuvent les déranger une fois, mais ils apprendront à les éviter car ils produisent des alcaloïdes toxiques. La bonne nouvelle, c’est que si un cerf mange une fleur, la plante réagira comme si elle avait été coupée. Elle produira probablement une nouvelle fleur sur la tige dénudée.

Pour les jardiniers qui aiment un paysage vibrant, les coquelicots se déclinent en une multitude de couleurs et fleurissent du début à mi- été. Ce sont des vivaces très appréciées pour les bouquets de fleurs coupées ; plantez quelques graines et vous pourrez en profiter année après année.

(Nepeta racemosa)

Nepeta-racemosa

Le nepeta est une vivace super résistante aux cerfs qui est également résistante à la sécheresse. Les cerfs n’aiment pas l’odeur de la nepeta, qui est présente dans toutes les plantes de la famille des Nepeta. Au début du printemps, lorsque la plante a de jeunes pousses, les cerfs peuvent en goûter. Cependant, la nepeta peut les repousser.

Elle se démarque dans les conteneurs, les parterres ou les bordures des zones 3 et 4. Taillez-la correctement après la première poussée de fleurs violettes éclatantes, et vous serez récompensé par une autre floraison avant la fin de la saison.

Jonquilles (Narcissus)

Les jonquilles ensoleillées sont l’un des premiers signes du printemps. Les cerfs ne sont pas aussi ravis que les humains par cette plante, car ils évitent la lycorine amère et toxique présente dans les jonquilles.

Ce sont des plantes vivaces robustes et faciles à cultiver. Elles offrent une variété de couleurs et de formes, allant du jaune vif au blanc éclatant, avec des fleurs simples ou doubles. Les jonquilles ajoutent une belle touche de couleur au jardin et sont souvent plantées en groupe pour un impact visuel plus fort.

Lavande (Lavandula)

Lavande

La lavande est une plante résistante aux cerfs grâce à son parfum puissant et sa texture rugueuse. Les cerfs sont généralement rebutés par l’odeur forte de la lavande, ce qui en fait un excellent choix pour les jardins où les cerfs sont présents.

Lire aussi  Les secrets du semis de potimarron : conseils d'experts pour une récolte abondante

La lavande est une plante vivace qui préfère les climats ensoleillés et les sols bien drainés. Elle offre non seulement une défense naturelle contre les cerfs, mais elle ajoute également une beauté et un parfum relaxants à votre jardin. Vous pouvez choisir parmi une variété de variétés de lavande, chacune ayant ses propres nuances de couleur et son intensité de parfum.

Bergénia (Bergenia)

Les bergénias sont des plantes vivaces à feuilles persistantes qui ajoutent une touche d’élégance au jardin. Elles sont également résistantes aux cerfs en raison de leurs feuilles coriaces et légèrement poilues, qui ont un goût désagréable pour les cerfs.

Ces plantes offrent des fleurs rose vif ou blanches qui apparaissent au printemps et ajoutent une belle couleur au jardin. Elles préfèrent les endroits ombragés ou partiellement ombragés et les sols humides. Les bergénias sont souvent utilisées comme couvre-sol ou en bordure de massifs.

Arbustes Résistants aux Cerfs

Arbustes-Resistants-aux-Cerfs

En plus des fleurs, il existe également plusieurs arbustes qui sont connus pour leur résistance aux cerfs. Voici quelques exemples :

Chèvrefeuille (Lonicera)

Le chèvrefeuille est un arbuste grimpant qui produit de belles fleurs parfumées. Il existe différentes variétés de chèvrefeuille, mais la plupart d’entre elles sont résistantes aux cerfs. Les cerfs ont tendance à éviter le chèvrefeuille en raison de son odeur forte et de sa texture rugueuse.

Le chèvrefeuille est idéal pour couvrir des clôtures, des treillis ou des pergolas. Il ajoute non seulement de la beauté au jardin, mais il attire également les papillons et les colibris avec ses fleurs colorées et parfumées.

Arbousier (Arbutus)

L’arbousier est un arbuste à feuilles persistantes qui est à la fois résistant aux cerfs et tolérant à la sécheresse. Ses feuilles coriaces et ses fruits peu appétissants découragent les cerfs de le grignoter.

Cet arbuste offre également une belle écorce exfoliante et des fleurs blanches ou roses au printemps. Il peut être utilisé comme plante d’accent ou en haie dans les jardins qui sont sujets aux visites des cerfs.

Caryoptéris (Caryopteris)

Le caryoptéris est un arbuste compact et florissant qui est peu attrayant pour les cerfs en raison de son parfum fort et de ses feuilles épaisses. Il produit de magnifiques fleurs bleu-violet à la fin de l’été, ce qui en fait un choix attrayant pour ajouter de la couleur à votre jardin en fin de saison.

Cet arbuste préfère les endroits ensoleillés et les sols bien drainés. Il peut être utilisé en massifs, en bordures ou en haies basses pour créer une barrière naturelle contre les cerfs.

Mahonia (Mahonia)

Mahonia

Le mahonia est un arbuste à feuilles persistantes qui est connu pour sa résistance aux cerfs. Il possède des feuilles épineuses et coriaces qui dissuadent les cerfs de le mâcher.

Lire aussi  5 Erreurs à Éviter Absolument Quand Vous Plantez des Tomates ! Conseils d'Experts pour une Récolte Abondante

En plus de sa résistance aux cerfs, le mahonia offre de superbes fleurs jaunes vives au début du printemps, suivies de baies bleu foncé attrayantes à l’automne. Cet arbuste peut être utilisé comme plante d’ornement dans les massifs ou comme haie basse.

Houx (Ilex)

Le houx est un arbuste à feuilles persistantes populaire, connu pour ses feuilles épineuses et ses baies rouges vives. Ces caractéristiques en font un choix peu attrayant pour les cerfs qui préfèrent éviter les plantes épineuses.

Le houx offre une belle structure tout au long de l’année et ajoute une touche de couleur avec ses baies lumineuses pendant les mois d’hiver. Il peut être utilisé comme plante d’accent, en haie ou en conteneur dans le jardin.

Ces plantes et arbustes résistants aux cerfs peuvent contribuer à protéger votre jardin des dégâts causés par ces animaux. Cependant, notez que même les plantes résistantes peuvent être endommagées si les cerfs sont affamés ou s’ils n’ont pas d’autres sources de nourriture disponibles. Il est donc recommandé de combiner ces plantes résistantes avec d’autres mesures de dissuasion, comme l’utilisation de répulsifs ou de clôtures.

FAQ sur les plantes résistantes aux cerfs

Fleurs-et-Arbustes-Resistants+faq

Les cerfs peuvent causer des dégâts considérables dans nos jardins en mangeant nos plantes et nos fleurs. Pour vous aider à protéger votre jardin des ravages des cerfs, voici une FAQ qui répondra à vos questions sur les plantes résistantes aux cerfs.

Quelles sont les plantes résistantes aux cerfs ?

Certaines plantes ont des caractéristiques qui dissuadent les cerfs de les manger. Parmi les plantes résistantes aux cerfs, on trouve les coquelicots, la nepeta (ou cataire), les jonquilles, la sauge de jardin, l’iris, l’oreille d’agneau et bien d’autres.

Pourquoi les cerfs évitent-ils certaines plantes ?

Les cerfs peuvent éviter certaines plantes en raison de leur texture, de leur goût, de leur odeur ou de leur toxicité. Par exemple, les coquelicots produisent des alcaloïdes toxiques, la cataire dégage une odeur que les cerfs n’apprécient pas, et l’iris a des feuilles dures et pointues qui les rendent moins appétissantes.

Comment choisir des plantes résistantes aux cerfs pour mon jardin ?

Lors du choix des plantes pour votre jardin, optez pour celles qui ont des caractéristiques dissuasives pour les cerfs. Recherchez des plantes avec une texture ou un goût désagréable, une odeur forte ou des feuilles dures. Consultez la liste des plantes résistantes aux cerfs dans cet article pour trouver des options adaptées à votre région.

Comment cultiver des plantes résistantes aux cerfs ?

La plupart des plantes résistantes aux cerfs sont faciles à cultiver dans des conditions appropriées. Assurez-vous de leur fournir un bon ensoleillement ou une ombre partielle, selon leurs besoins. Suivez les instructions de plantation et d’entretien spécifiques à chaque plante pour favoriser leur croissance et leur floraison.

Lire aussi  Comment cultiver le houblon ? Un guide complet

Existe-t-il d’autres moyens de dissuader les cerfs de mon jardin ?

En plus de planter des plantes résistantes aux cerfs, vous pouvez prendre d’autres mesures pour protéger votre jardin. Utilisez des répulsifs pour cerfs, installez des clôtures de jardin efficaces, éliminez les sources de nourriture attrayantes pour les cerfs et envisagez d’aménager des zones de nourrissage spécifiques loin de votre jardin.

Les plantes résistantes aux cerfs sont-elles également attrayantes pour d’autres animaux ?

Certaines plantes résistantes aux cerfs peuvent également être attractives pour d’autres animaux bénéfiques, tels que les papillons et les colibris. Cependant, la plupart du temps, les plantes résistantes aux cerfs sont moins attrayantes pour d’autres animaux nuisibles tels que les lapins et les écureuils.

Comment puis-je préserver la beauté de mon jardin tout en le protégeant des cerfs ?

En choisissant des plantes résistantes aux cerfs, vous pouvez préserver la beauté de votre jardin tout en dissuadant les cerfs de se nourrir. Assurez-vous de diversifier les types de plantes et d’inclure des options colorées et parfumées. Combinez des plantes résistantes aux cerfs avec d’autres stratégies de protection.

Quels sont les avantages de l’utilisation de plantes résistantes aux cerfs ?

L’utilisation de plantes résistantes aux cerfs présente plusieurs avantages. Tout d’abord, cela permet de protéger votre jardin des dommages causés par les cerfs qui se nourrissent des plantes. De plus, cela réduit le besoin d’utiliser des répulsifs chimiques ou des clôtures disgracieuses. Enfin, les plantes résistantes aux cerfs peuvent contribuer à maintenir l’équilibre écologique en offrant un habitat et une source de nourriture aux animaux bénéfiques.

Les plantes résistantes aux cerfs sont-elles adaptées à toutes les régions ?

Certaines plantes résistantes aux cerfs peuvent être mieux adaptées à certaines régions en raison des conditions climatiques spécifiques. Il est recommandé de choisir des plantes indigènes ou adaptées à votre zone de rusticité pour assurer leur succès. Consultez les conseils d’un jardinier local ou d’une pépinière spécialisée pour trouver les meilleures options pour votre région.

Puis-je combiner des plantes résistantes aux cerfs avec d’autres types de plantes dans mon jardin ?

Absolument ! Vous pouvez combiner des plantes résistantes aux cerfs avec d’autres types de plantes pour créer un jardin attrayant et diversifié. Veillez à positionner les plantes résistantes aux cerfs à des endroits stratégiques où elles peuvent protéger les autres plantes vulnérables des cerfs. Cela permettra de préserver la beauté et la biodiversité de votre jardin.

 

 

 

Laisser un commentaire