Les étapes de vitrification d'un escalier en bois

Un escalier compte parmi les passages les plus fréquentés de la maison, c’est pourquoi il nécessite un entretien tel que la vitrification. Découvrez dans cet article les étapes nécessaires pour vitrifier un escalier en bois.

Pourquoi faut-il vitrifier un escalier en bois ?

Un escalier vitrifié est plus résistant aux chocs et aux usures. De plus, même en cas d’usage intensif, il dure des dizaines d’années sans entretien spécifique du bois, car il suffit d’éliminer les poussières avec un chiffon doux peu humide ou une serpillière. Le vitrificateur est disponible sous plusieurs finitions : brillante, matte ou satinée, à vous donc de choisir ce qui convient le mieux pour le design interne de votre maison.

Quelles sont les étapes de vitrification d’un escalier en bois ?

Étape 1 : la préparation

Il faut bien préparer le bois avant de passer à la vitrification :

  1. N’appliquez surtout pas le vitrificateur sur un escalier en bois dont l’humidité dépasse les 10 %.
  2. La température de la pièce doit se situer entre 11 à 26 °C.
  3. Nettoyez l’escalier à l’aide d’un chiffon.
  4. Si l’escalier présente des taches, appliquez du détachant pour bois. Vous pouvez également frotter le bois avec un mélange de 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude avec une cuillère à café de dentifrice.
  5. Couvrez les alentours de l’escalier avec un drap ou une bâche.
  6. Poncez l’escalier soit avec un papier de verre de grain 80 soit avec une ponceuse électrique.
  7. Passez l’aspirateur pour enlever les poussières.
  8. Passez un coup de chiffon imbibé d’alcool ou d’eau.
  9. Poncez l’escalier une deuxième fois avec un papier abrasif fin.
  10. Enlevez les poussières avec une brosse.

Étape 2 : l’application du fondur

Le fondur est un produit qui sert à durcir et à imperméabiliser le bois. Il pénètre profondément dans le bois pour assurer sa durabilité. Pour l’appliquer, munissez-vous d’un pinceau et appliquez le produit dans le sens des fibres du bois sans oublier les recoins. Ensuite, attendez qu’il soit sec pour appliquer une deuxième couche pour plus d’efficacité.

Étape 3 : l’application du vitrificateur

  1. Mélangez bien le vitrificateur après ouverture de la boîte.
  2. Munissez-vous d’un rouleau pour l’appliquer dans le sens des fibres du bois en commençant par le haut de l’escalier.
  3. Attendez le temps de séchage de 24 heures.
  4. Poncez légèrement avec un papier abrasif fin.
  5. Passez à la deuxième couche de vitrificateur.

Comment choisir un vitrificateur pour escalier en bois ?

Optez pour un vitrificateur qui répond à vos attentes. Il existe plusieurs types de vitrificateur :

  • Un vitrificateur sans solvant : il est proposé par les grandes marques et est non polluant. Il est disponible sous une finition mate ou satiné et sans odeur pour les plus sensibles aux odeurs chimiques.
  • Un vitrificateur opaque : il peut dissimuler les rayures ainsi que les taches. De plus, il est disponible en couleur (noir, gris ou blanc) tout en gardant l’aspect naturel du bois.
  • Un vitrificateur à séchage rapide : il s’agit d’un vitrificateur à réticulation en phase aqueuse permettant une utilisation immédiate après application. Il offre une grande résistance face aux rayures et ne nécessite pas beaucoup d’entretien.

Quel budget pour vitrifier un escalier en bois ?

Le prix d’un vitrificateur dépend de sa marque ainsi que de sa finition. En général, pour une boîte de 1 litre, le prix varie entre 15 et 42 € et pour une boîte de 2,5 litres, comptez entre 65 et 95 €. Si vous faites appel à un prestataire externe pour vitrifier un escalier en bois, comptez entre 18 à 40 €/m².

Bref, pour rénover efficacement un escalier en bois, le vitrifier est une excellente idée. Lors de l’achat, il vaut mieux choisir un vitrificateur de qualité pour assurer une bonne adhérence du produit.