Astuces pour la renovation des boiseries

Voulez-vous rénover vos menuiseries en bois comme la commode, les chaises, les charpentes, les portails.. ? Mais vous ne savez pas quoi faire pour réussir ? Grâce au décapage et à quelques réparations, votre mobilier retrouvera son éclat . Pour en savoir plus, lisez l’article qui suit

Tenez compte du matériel adéquat

Avant de choisir les produits et le matériel nécessaire et de passer aux travaux, vous devez avoir les équipements suivants :
– des gants pour une meilleure protection de vos mains durant l’application des produits
– un masque pour éviter l’inhalation de produits de ponçage ou des peintures
– des lunettes pour vous protéger durant le décapage
– une éponge
– des pinceaux de différentes catégories
– des rouleaux pour peindre
– un disque enrobé de papier verre à gros-grain pour le ponçage
– de la pâte à bois et de la colle spéciale bois
– une ponceuse excentrique pour faciliter la tâche
– un tampon de laine métallique
– une brosse à décaper
– un décapant bois
– un décapant universel 

Les différentes étapes

 

Phase : 1- Préparation du support bois

Cette étape consiste à éliminer le reste de peinture ou de cire sur les parties visibles, en décapant le meuble en question. Donc, pour obtenir une surface lisse et apte à recevoir une nouvelle peinture , il faut le poncer à l’aide d’une ponceuse excentrique.
En outre, pour savoir si le meuble est ciré ou verni, répandez un peu d’eau sur une partie. Si ce dernier est ciré, la goutte d’eau laissera une tache.

Alors, pour nettoyer en profondeur et redonner la teinte d’origine à un dressing ou une table parmi tant d’autres, appliquez un produit doux et frottez – le suivant le sens des fibres avec un tampon de laine métallique puis laissez sécher.

Phase 2 : Rebouchage et réparation du meuble

Après le nettoyage, des petits trous et des fissures se dévoilent. Donc, il faut les masquer à l’ aide d’un stylo retoucheur. C’est à vous de choisir la teinture adaptée au bois.

Passons ensuite au rebouchage. Pour ce faire, utilisez la pâte à bois teintée ou incolore ou des mastics à bois pour les rebouchages importants. Appliquez directement un morceau de pâte à bois sur la fissure ou le trou à l’aide d’une spatule, laissez sécher et poncez avec un papier verre à fin grain.

Avant de passer à la phase de la finition, remplissez les zones fragiles à l’aide d’un durcisseur puis laissez sécher et agir durant 4 heures. Après ce délai , poncez soigneusement les parties rebouchées avec du papier verre suivant le sens des fibres. N’oubliez pas d’ enlever la poussière à l’aide d’un chiffon imbibé d’alcool à brûler.

Phase 3- Application de peinture et finition totale

Pour avoir un meuble et des menuiseries adaptées à votre style et déco, optez pour une teinture à effet craquelé ou cuir, qui sont les tendances. Pour ce faire, appliquez d’abord une sous-couche de peinture avant de passer les deux vraies couches définitives.
Pour protéger le bois contre les taches et pour fixer la teinte, utilisez un fondur. Cette opération est à faire avant la pose de la cire ou du vernis final.

Finalement, un petit détail pour vous aider à choisir : le vernis intensifie la teinte du bois et apporte de la brillance. La cire quant à elle est excellente pour le traitement de boiseries Pour ce faire, repassez le pinceau à plusieurs reprises puis lissez soigneusement. En cas de besoin, sollicitez les services d’un spécialiste en restauration de boiseries comme l’ Atelier de la patine.