Comment réussir la négociation du crédit immobilier avec votre banque

Comment réussir la négociation du crédit immobilier avec votre banqueLa négociation du crédit immobilier est un processus très important que vous ne devez pas banaliser. Pour bénéficier des meilleures conditions d’octroi de prêt et du taux le plus avantageux possible auprès de votre banque, vous devez prêter attention à un certain nombre de détails. Pour vous faciliter la tâche nous avons dressé dans cet article les points clés essentiels à observer.

Votre profil d’emprunteur

De la même manière que les conditions d’octroi de prêt immobilier diffèrent d’une banque à une autre, elles varient aussi en fonction du profil de l’emprunteur. Il vous faudra donc montrer à votre banque que vous avez le profil d’emprunteur idéal pour pouvoir bénéficier des meilleures conditions d’emprunt. Comment s’y prendre ?

  • Commencez à mettre en avant votre taux d’endettement faible (inférieur à 30 %).
  • Montrez ensuite que vous avez un « reste à vivre » suffisant, que vous gérez bien vos comptes et que vous présentez une situation professionnelle intéressante.
  • Puis fournissez lui un apport personnel conséquent, c’est-à-dire au-dessus des 10 % qu’elle exige normalement.

Bien choisir votre assurance emprunteur

Tout en poursuivant la négociation du crédit immobilier, vous devez vous assurer que l’assurance emprunteur proposée par votre banque vous convient. Vous l’ignorez peut-être, mais les frais de cette dernière peuvent varier de 0,40 à 30 % du montant de votre crédit immobilier. Si vous le trouvez trop élevé, il ne vous reste alors qu’à vous tourner vers une assurance emprunteur externe. Celle-ci vous fera bénéficier d’un taux pouvant atteindre les 0,14 %. Néanmoins, pour que la banque approuve le contrat de votre assurance emprunteur, celle-ci doit proposer les mêmes garanties que l’assurance groupe de votre banque.

Pour commencer, concernant votre crédit, nous vous invitons à faire un rapide calcul pour connaître votre taux d’intérêt actuel. Cela vous permettra de faire une comparaison simple d e l’offre. La formule est disponible sur cette page.

Faire valoir les offres de la concurrence

En faisant jouer la concurrence pendant la négociation du crédit immobilier, vous augmentez vos chances de profiter des meilleures conditions de prêt possible avec votre banque. N’hésitez donc pas à consulter plusieurs banques de la place et à faire valoir leurs offres auprès de votre banquier. Cela vous permettra de lui montrer que les propositions sont meilleures auprès des autres organismes financiers et qu’il a intérêt à vous faire de meilleures offres, ou tout au moins des offres équivalentes à celles de ses concurrents.

Pour aller plus vite dans la procédure, vous pouvez confier la négociation du crédit immobilier à des courtiers en crédit immobilier et assurance. Ce sont des experts en la matière. Ils vous feront bénéficier de conditions intéressantes auprès de votre établissement emprunteur.

Les indemnités de remboursement en avance

Si vous savez qu’il y a des chances que vous remboursiez avant son échéance votre crédit immobilier, le mieux serait de demander une exonération de l’IRA (Indemnité de Remboursement Anticipé) au moment même où vous effectuez votre demande de crédit immobilier. Sinon ce montant sera exigé par votre banque en cas de remboursement prématuré. L’IRA représente généralement 3 % du montant restant dû. Il s’agit donc d’une somme non négligeable.

Optez pour la meilleure garantie de prêt immobilier

La banque a besoin d’une garantie pour vous octroyer votre prêt immobilier. Pour mener à bien votre négociation de crédit immobilier, il vous faudra choisir la garantie de prêt la plus avantageuse pour la banque. Vous aurez le choix entre une hypothèque et une caution. Choisissez tout en tenant compte des frais liés à chacune des deux options.

Négocier les frais de dossier

Bien que la facturation des frais de dossier ne rapporte que très peu d’argent à la banque ou aux courtiers, il est dans votre intérêt de demander à votre banque de vous exempter de ces frais. La bonne nouvelle, c’est que certains établissements bancaires n’hésitent pas à fermer les yeux sur ces frais pour conserver leur clientèle.

Vous pouvez donc tirer profit de la forte concurrence que les banques se livrent entre elles pour négocier vos frais de dossier.

En suivant chacune de ces étapes vous arriverez sans problème à réussir votre négociation crédit immobilier.