garde-corps

Un garde-corps est une balustrade utilisée pour protéger une zone contre les chutes en créant une barrière. Il peut être utilisé à l’intérieur sur des escaliers ou des mezzanines, ou à l’extérieur sur des balcons, des patios, autour de piscines, etc. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur la manière de choisir et d’installer un garde-corps intérieur ainsi que sur la compréhension de la réglementation actuelle.

Un large choix de matériaux pour votre garde-corps

Tant de choix pour le matériau de votre garde corps intérieur ! Bois, aluminium, PVC, acier inoxydable ou verre ? C’est à vous de décider du style que vous désirez et de ce qui correspond à votre budget également car les prix peuvent être très différents. Par exemple, une barrière en bois ou en aluminium est généralement moins chère que le verre ou l’acier inoxydable. Le prix fluctue également en fonction de la taille de la balustrade et du fait qu’elle soit placée dans un coin ou le long d’une ligne droite.

Si vous optez pour un style plus traditionnel, le bois est toujours un bon choix. Si vous voulez quelque chose d’un peu plus charmant, essayez des bois plus foncés comme le wengé. Avec les garde-corps intérieur, vous n’avez pas à vous soucier autant des dommages causés par les intempéries puisqu’ils ne sont pas exposés aux éléments.

Si vous recherchez des rambardes modernes, l’acier inoxydable ou l’aluminium peuvent constituer un excellent choix. Vous pouvez également ajouter des parois en verre ou les mélanger avec des éléments filaires pour créer un design unique. Si vous voulez quelque chose de classique et élégant, le fer forgé est toujours une bonne option. Le PVC est une excellente option lorsque vous avez un budget limité et que vous voulez quand même quelque chose de beau.

Quelles sont les mesures acceptables pour un garde-corps intérieur ?

Le but premier d’un garde-corps n’est pas la décoration, mais la prévention des chutes. Ainsi, si vous recherchez un bon produit, assurez-vous qu’il répond aux normes françaises :

  • La capacité de résistance à l’effort sur une mezzanine dépend de la hauteur à laquelle une personne pourrait tomber. Si elle dépasse un mètre, alors le garde-corps doit avoir des dimensions et une épaisseur conformes à la norme NF P 01-012.
  • Si un garde-corps comporte des barreaux, l’espace entre eux doit être suffisamment petit pour qu’un enfant ne puisse pas passer à travers ou rester coincé.
  • Pour un escalier : les barreaux de la balustrade ne peuvent être espacés de plus de 110 mm.

Le but d’un garde-corps est d’assurer la sécurité, c’est pourquoi la hauteur idéale pour un garde-corps se situe entre 90 cm et 1 m. Cela empêchera quiconque de passer par-dessus ou en dessous. Pour plus de sécurité, le bas du garde-corps doit être solide sur 45 cm (50 cm pour les escaliers).

Comment installer un garde-corps ?

Le garde-corps est soutenu par des poteaux, qui doit être solidement fixé à l’aide de l’une des deux méthodes suivantes :

  • Au sol : Les poteaux sont placés directement sur le sol, là où ils sont le plus nécessaires. C’est la façon la plus courante de sécuriser une zone car elle offre une sécurité optimale et est simple à mettre en œuvre. Cependant, cette méthode nécessite un espace suffisant pour placer les plaques d’ancrage autour des zones souhaitées.
  • Latérale : le garde-corps est généralement installé sur le côté extérieur des escaliers ou des mezzanines. Si vous disposez d’un petit espace, c’est la meilleure solution car elle vous permettra de gagner de la place. Cependant, la dalle doit être suffisamment épaisse pour pouvoir fixer une platine correctement. Ce processus d’installation est plus complexe et nécessite des compétences, c’est pourquoi il est préférable de faire appel à un professionnel.