isoler-un-abri

Comment isoler un abri en 8 étapes faciles ?

Si vous souhaitez utiliser confortablement votre abri comme bureau, salle de sport ou espace de stockage climatisé, ce guide sur la façon d’isoler un abri vous sera utile.

Un abri peut souvent bénéficier d’une isolation. Qu’il s’agisse d’un simple espace de stockage pour les équipements de jardin, d’une salle de sport à domicile, d’un atelier fonctionnel ou d’un havre de télétravail, maintenir un espace intérieur confortable tout en empêchant l’humidité de pénétrer permet de rendre un abri utilisable pendant toutes les saisons.

Bien que transformer un abri avec de l’isolation demande un peu de travail, la plupart des bricoleurs peuvent apprendre comment isoler un abri et mener à bien le projet en moins d’un week-end. Ce guide expliquera les étapes, ainsi que certains points plus fins, pour créer un espace d’abri isolé. Armé de quelques connaissances sur l’isolation des abris et d’un peu d’huile de coude, vous serez en mesure d’isoler correctement votre abri sans trop de difficultés.

Types d’isolants pour abris

isoler-un-abri-type

Comme la plupart des matériaux de construction, il existe plusieurs types d’isolants adaptés à différents types d’abris. Les types les plus appropriés pour la majorité de l’intérieur d’un abri comprennent l’isolant en fibres de verre enroulé, l’isolant en laine de roche (fabriqué à partir de laine minérale) et l’isolant en panneaux de mousse rigide. La laine minérale et la fibre de verre enroulée s’adaptent parfaitement entre les montants, tandis que l’isolant en panneaux de mousse peut être découpé à n’importe quelle taille et constitue souvent un excellent isolant pour les portes d’abri.

En plus de ces principaux types d’isolants pour abris, les bricoleurs devraient également envisager d’utiliser de l’isolant en mousse pulvérisée et du mastic. Toute fissure entre les panneaux d’isolant (comme autour des encadrements de fenêtre ou entre les assemblages d’angle) peut être scellée avec de la mousse expansive. Ce produit se dilate lorsqu’il est exposé à l’oxygène, il est donc idéal pour combler les petites fissures. Pour imperméabiliser les petites ouvertures entre les matériaux de construction, comme autour de l’extérieur de l’abri ou des conduits d’aération, le mastic en silicone est le choix le plus efficace.

En revanche, l’isolation à bulles est également largement discutée lorsqu’il s’agit d’abris de stockage. Bien que l’isolation à bulles puisse être meilleure que rien du tout, elle n’isole pas très bien un abri pendant longtemps. Et après avoir dépensé un peu d’argent pour construire un abri, une isolation standard protégera mieux votre investissement et augmentera sa longévité et son utilité.

Isolation en fibres de verre enroulée

L’isolation en fibres de verre enroulée, ou isolation en panneaux, est le rouleau emblématique d’isolant fibreux rose, et il peut être un bon choix pour isoler un abri de stockage. Il est composé de petites fibres de verre qui s’entrecroisent comme de la barbe à papa, créant des espaces d’air et empêchant la circulation libre de l’énergie thermique d’un côté du panneau à l’autre.

Bien sûr, l’isolation en fibres de verre enroulée a ses avantages et ses inconvénients. Tout d’abord, c’est l’une des meilleures options en termes d’isolation bon marché pour les murs et les toits d’un abri. Comme elle est généralement dotée d’une barrière pare-vapeur face au papier qui se fixe aux montants, elle ne nécessite pas de pare-vapeur supplémentaire. Cependant, c’est aussi l’un des types d’isolation les plus irritants et l’installateur doit avoir toutes les parties du corps couvertes. Néanmoins, c’est probablement l’un des meilleurs choix d’isolation pour la plupart des abris.

Isolation en laine de roche

isoler-un-abri-laine

L’isolation en laine de roche est l’une des marques de laine minérale les plus populaires. Cet isolant est fabriqué en faisant tourner des minéraux et de la roche volcanique à grande vitesse, ce qui étire et allonge les minéraux. Ces fibres s’entrecroisent ensuite pour créer cet isolant en forme de panneau.

Outre sa facilité d’installation entre les montants, l’isolation en laine minérale présente de nombreux avantages. Elle est résistante au feu, constitue une excellente barrière phonique et est un excellent isolant. Elle est également beaucoup moins irritante que la fibre de verre standard. Cependant, ce n’est pas le moyen le moins cher d’isoler un abri, et elle nécessite un pare-vapeur car elle n’est pas livrée avec une face en papier. Dans le cadre d’un gros projet, l’utilisation d’une isolation avec pare-vapeur peut faire gagner du temps, mais les avantages de la laine de roche peuvent valoir des frais supplémentaires et une étape supplémentaire lors de l’isolation d’un abri.

Lire aussi  Comment accrocher une chaise au plafond de manière sûre et sécurisée ?

Isolation en panneaux de mousse rigide

L’isolation en panneaux de mousse rigide est une forme d’isolation rigide fabriquée à partir de polystyrène. Elle est disponible en différentes épaisseurs et en feuilles pouvant être découpées pour s’adapter aux montants. Elle est relativement facile à manipuler et ne provoque pas de démangeaisons.

L’isolation en panneaux de mousse se distingue comme isolation pour abris métalliques, ainsi que pour toutes les surfaces qui ont peu de montants autour. C’est pourquoi certaines utilisations de l’isolation en panneaux de mousse comprennent les plafonds d’abri, les portes et l’isolation d’un abri métallique, qui n’ont souvent aucun montant du tout. Comme ces panneaux ont une certaine intégrité structurelle, ils peuvent être collés et vissés sans avoir besoin de montants d’abri pour les soutenir.

Comment isoler un abri ?

L’isolation d’un abri implique les murs, le plafond et le sol. Sans accès à la structure du sol pendant la construction de l’abri, il est presque impossible d’isoler efficacement le sol sans le démonter. Cependant, la plupart des étapes suivantes s’appliquent également à l’isolation du sol d’un abri, tout comme aux murs et aux plafonds.

Outils et Matériaux 

isoler-abri

  • Mètre ruban
  • Règle
  • Cutter
  • Couteau d’isolation
  • Agrafeuse
  • Échelle
  • Perceuse
  • Mastic en silicone
  • Pistolet à mastic
  • Mousse expansive
  • Isolation
  • Feuille de plastique (facultatif)
  • Ruban adhésif de raccord (facultatif)
  • Isolation en panneaux de mousse rigide
  • Adhésif pour panneaux de mousse rigide
  • Brosse de seuil de porte

Avant de commencer 

L’isolation en fibres de verre (et l’isolation en laine de roche dans une certaine mesure) peut provoquer des démangeaisons. Les fabricants d’isolants recommandent de se couvrir de la tête aux pieds et de porter des gants. Installez l’isolant dans un endroit bien ventilé si possible, et il est judicieux de porter un respirateur, des lunettes de sécurité et un chapeau.

Assurez-vous de laisser suffisamment de place sur le sol de l’abri pour découper les rouleaux de fibres de verre à la forme voulue. Pour les petits abris, il est généralement plus facile de tout retirer de l’abri avant de commencer ce projet.

Mesurez les murs, le plafond et/ou le sol et procurez-vous suffisamment d’isolant avant de commencer le projet. La plupart des meilleurs plans d’abri utilisent une structure de montants en 2×4, utilisez donc un isolant qui convient à ces montants (l’emballage sera clairement marqué avec les tailles). En général, l’isolant en fibres de verre avec face pour les montants en 2×4 offre une valeur d’isolation de R13.

Enfin, notez que les étapes ci-dessous sont ordonnées pour les régions où il fait froid et humide pendant l’hiver. Pour les climats plus chauds qui nécessitent la climatisation la plupart de l’année, installez le pare-vapeur de l’abri avant d’installer l’isolation.

Étape 1 : Calculez la quantité d’isolant dont vous avez besoin

La plupart des rouleaux d’isolant en fibres de verre mesurent 8 pieds de long, et chacun d’entre eux est conçu pour s’adapter entre un montant de 16 ou 24 pouces. Pour déterminer la quantité d’isolant dont vous avez besoin, comptez le nombre de montants et de chevrons dans votre abri, divisez ce nombre par le nombre de rouleaux dans le paquet, et arrondissez.

Vous pouvez également utiliser des rouleaux continus d’isolant, qui produisent moins de désordre et de gaspillage. Pour déterminer combien de rouleaux continus vous avez besoin :

  • Mesurez la hauteur d’un montant et multipliez ce nombre par le nombre de montants.
  • Mesurez la longueur d’un chevron et multipliez ce nombre par le nombre de chevrons.
  • Ajoutez ces nombres pour obtenir une longueur totale.

Étant donné que les rouleaux pour l’isolation en 2×4 mesurent généralement environ 32 pieds de long, divisez votre nombre total par 32 et arrondissez.

Étape 2 : Préparez l’abri

Videz complètement l’abri et effectuez une inspection initiale. Recherchez les signes de dommages ou de fuites. Effectuez les réparations maintenant, avant l’installation de l’isolation.

C’est également le bon moment pour pulvériser de la mousse expansive autour des fenêtres, ainsi que pour calfeutrer les écarts et les joints extérieurs. Faites attention aux espaces autour des fenêtres, des conduits d’aération et d’autres zones où la pluie ou la neige peuvent pénétrer dans les joints ou les points de connexion et imprégner l’isolant.

Étape 3 : Mesurez et coupez l’isolation des murs

Mesurez la hauteur des montants des murs de l’abri et ajoutez 1 pouce pour permettre un ajustement serré. Déroulez l’isolant sur le sol, côté papier vers le haut. Dans le cas de l’isolation en laine minérale, il suffit de poser les bandes de 4 pieds. Transférez la mesure sur la bande d’isolation et marquez le papier avec un marqueur permanent.

Lire aussi   Quelques astuces de bricolage avec des tuyaux en  PVC

Comprimez l’isolation à cet endroit en posant une règle sur la bande et en appuyant vers le bas. Une fois comprimée, coupez le long du bord de la règle avec un cutter jusqu’à ce que l’isolation soit coupée à la bonne longueur.

Remarque : Si deux personnes ou plus travaillent ensemble, l’une peut continuer à couper davantage d’isolant pendant que l’autre commence à installer ce qui a déjà été coupé. Pour que le découpeur puisse compenser les irrégularités de hauteur du mur, la personne qui installe peut vérifier la mesure de hauteur tous les quelques montants. Une méthode d’installation à deux personnes peut aller rapidement avec l’isolation en laine minérale, car chaque montant nécessite deux bandes empilées l’une sur l’autre. L’installateur peut placer la bande inférieure pendant que l’autre découpe la bande supérieure à la bonne longueur.

Étape 4 : Découpez autour des obstacles.

Les abris avec des prises électriques et des fenêtres auront de nombreux petits espaces à isoler autour. Bien qu’il soit possible de bourrer l’isolation autour de ces objets, cela comprime les espaces d’air à l’intérieur de l’isolant et empêche l’isolant de remplir son rôle. Au lieu de cela, découpez l’isolant autour des obstacles.

Il est souvent possible de découper l’isolant en place. Lorsque ce n’est pas possible, utilisez un mètre ruban pour trouver la position de l’obstacle et transférez les mesures sur une pièce d’isolant avec un marqueur permanent. Utilisez un couteau d’isolation pour découper des trous pour les obstacles.

Étape 5 : Installez le pare-vapeur.

Une fois que l’isolation est dans les montants, il est temps d’installer le pare-vapeur de l’abri. Pour l’isolant en fibres de verre avec pare-vapeur en papier, il suffit de superposer les montants avec les ailes en papier de chaque côté de la bande et de les agrafer sur les planches. Cela maintient l’isolation en place et forme également une barrière pare-vapeur.

L’isolation en laine minérale sans pare-vapeur nécessite l’installation d’une barrière pare-vapeur en plastique à l’intérieur des montants. À partir du bas, déroulez le plastique sur chaque montant et agrafez-le en place. Une fois que tout le bas du mur est recouvert de plastique, commencez une autre rangée en chevauchant le bord inférieur de la première rangée d’au moins 6 pouces. Une fois que les pare-vapeur sont en place, utilisez du ruban adhésif pour sceller les bords.

Étape 6 : Mesurez et coupez l’isolation du plafond.

Répétez ce processus pour les chevrons. Mesurez depuis le sommet de l’abri jusqu’au bord de la plaque supérieure du mur, et ajoutez 1 pouce à cette mesure. Coupez les bandes d’isolation sur le sol de la même manière qu’auparavant. Une fois coupées à la bonne longueur, montez sur une échelle (avec un partenaire présent) et installez l’extrémité de la première bande dans l’extrémité basse du chevron, en remontant vers le sommet. Agrafez les languettes de pare-vapeur en papier (si applicable) sur les chevrons en cours de route.

La laine minérale peut s’effriter facilement et rendre l’isolation d’un toit d’abri difficile. Il est souvent judicieux d’installer quelques morceaux de barrière pare-vapeur en plastique sur les extrémités des chevrons et de faire glisser la laine minérale en place par-dessus. Il est également recommandé de porter un chapeau et des lunettes de sécurité lors de travaux en hauteur avec n’importe quel produit isolant.

Étape 7 : Installez le pare-vapeur sur les chevrons

En laissant les morceaux de barrière pare-vapeur en place pour l’isolation en laine de roche, installez le pare-vapeur sur l’isolation du toit de l’abri. En bas des chevrons, commencez la rangée suivante en la faisant chevaucher la rangée précédente d’au moins 6 pouces. Assurez-vous de scotcher les coutures une fois terminé.

L’installation d’un pare-vapeur dans un abri peut être un processus fastidieux car les entretoises ou les solives de plafond peuvent gêner. S’il est nécessaire de découper le pare-vapeur autour de ces objets, scotchez toutes les coutures ou découpes réalisées pour l’ajuster correctement.

Étape 8 : Isolez les portes de l’abri

L’isolation des portes de l’abri est importante, mais elle n’est pas facilement réalisée avec de l’isolant en fibres de verre enroulé standard ou de l’isolation en laine de roche. Utilisez plutôt des panneaux de mousse rigide, car c’est l’isolant le plus facile et le plus adapté pour une porte d’abri.

Mesurez la largeur et la hauteur de chaque porte, et transférez ces mesures sur un morceau de panneau de mousse rigide. À l’aide du niveau comme règle, découpez le panneau de mousse à la bonne taille avec le couteau d’isolation. Notez les loquets ou les ferrures de porte que vous devrez contourner.

Lire aussi  4 Conseils pour réparer un toit qui fuit

Une fois coupé, collez le panneau de mousse à l’arrière des portes de l’abri avec de l’adhésif pour panneaux de mousse. Terminez le projet en installant une brosse de seuil de porte sur la porte de l’abri à l’aide d’une perceuse et du matériel fourni dans le kit de brosse de seuil.

Dernières réflexions

L’isolation des murs d’un abri classique n’est pas un projet difficile, mais il faut au moins une journée complète de travail pour le terminer. Après l’installation de l’isolation et du pare-vapeur, il est judicieux d’installer du placoplâtre ou du contreplaqué par-dessus l’isolation pour la protéger, car même la plus petite perforation peut affecter les performances de l’isolant. Mais une fois recouvert, l’abri sera confortable et prêt à accueillir vos meubles de bureau, équipements de salle de sport ou objets de valeur, et l’espace intérieur bénéficiera grandement d’une meilleure régulation de la température, plus constante.

FAQ sur l’isolation d’un abri

Vous avez des questions sur l’isolation d’un abri ? Ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous aider. Consultez cette FAQ pour obtenir des réponses aux questions fréquemment posées sur l’isolation d’un abri.

Pourquoi devrais-je isoler mon abri ?

L’isolation d’un abri offre de nombreux avantages, tels qu’un meilleur confort thermique, la prévention de l’humidité, une utilisation toute l’année et une protection accrue de vos biens.

Quels sont les types d’isolants recommandés pour un abri ?

Les types d’isolants couramment utilisés pour isoler un abri comprennent l’isolant en fibres de verre enroulé, l’isolant en laine de roche et l’isolant en panneaux de mousse rigide. Chaque type a ses propres avantages et inconvénients, il est donc crucial de choisir celui qui convient le mieux à vos besoins.

Quels outils et matériaux ai-je besoin pour isoler un abri ?

Les outils couramment utilisés pour l’isolation d’un abri comprennent un mètre ruban, une règle, un cutter, un couteau d’isolation, une agrafeuse, une échelle, une perceuse, du mastic en silicone, un pistolet à mastic, de la mousse expansive, de l’isolant, des panneaux de mousse rigide, etc. Assurez-vous d’avoir tous les outils nécessaires avant de commencer le projet.

Comment calculer la quantité d’isolant dont j’ai besoin pour mon abri ?

Pour calculer la quantité d’isolant qu’il faut, mesurez les murs, le plafond et/ou le sol de votre abri. La plupart des isolants indiquent clairement les dimensions pour lesquelles ils sont conçus. Divisez la surface à isoler par la surface couverte par un rouleau ou un panneau d’isolant pour obtenir le nombre requis.

Dois-je utiliser un pare-vapeur lors de l’isolation de mon abri ?

Oui, l’utilisation d’un pare-vapeur est recommandée pour empêcher l’humidité de pénétrer dans l’isolant. Il peut être installé en utilisant du papier pare-vapeur ou une barrière en plastique en fonction du type d’isolant que vous utilisez.

Comment isoler les portes de mon abri ?

Les portes d’abri peuvent être isolées en utilisant des panneaux de mousse rigide découpés à la taille de la porte. Collez les panneaux à l’arrière de la porte avec de l’adhésif pour panneaux de mousse. Assurez-vous également d’installer une brosse de seuil de porte pour empêcher les courants d’air.

Combien de temps faut-il pour isoler un abri ?

La durée d’isolation d’un abri dépend de la taille de l’abri, de la complexité de l’installation et de votre niveau d’expérience en bricolage. En général, la plupart des bricoleurs peuvent terminer le projet en moins d’un week-end.

Puis-je isoler le sol de mon abri ?

Isoler le sol d’un abri peut être difficile si vous n’avez pas accès à la structure du sol. Il est recommandé d’isoler les murs et le plafond de l’abri pour obtenir une isolation plus efficace.

Est-ce que l’isolation d’un abri nécessite des compétences particulières ?

L’isolation d’un abri peut être réalisée par la plupart des bricoleurs avec un peu de planification et d’effort. Cependant, si vous n’êtes pas à l’aise avec les travaux manuels, il est préférable de faire appel à un professionnel pour obtenir des résultats optimaux.

L’isolation d’un abri est-elle un investissement rentable ?

Oui, l’isolation d’un abri peut être considérée comme un investissement rentable, car elle améliore le confort et la valeur de votre abri tout en vous permettant de l’utiliser de manière plus polyvalente tout au long de l’année.

Laisser un commentaire