gravier

Vous souhaitez aménager des allées carrossables et piétonnes dans votre jardin ? Pour cela, vous avez besoin d’installer un stabilisateur qui servira à contenir et à stabiliser les graviers. Dans les lignes qui suivent, nous vous expliquerons les étapes à suivre pour poser cet ouvrage, son importance et quelques informations à connaître avant son installation.

Les étapes à suivre pour installer le stabilisateur de graviers

Pour installer le stabilisateur de graviers, vous devez :

– Préparer le terrain :

Toute installation d’un stabilisateur de graviers commence par la préparation du terrain, notamment le terrassement. Cela permet d’avoir une surface bien plane et de garantir la solidité et la durabilité de l’ouvrage. Et pour avoir une installation pérenne, il faut tout d’abord réaliser une étude. Il s’agit notamment de déterminer la profondeur du terrassement en fonction des dalles et de l’usage souhaité. Ensuite, vous pouvez effectuer le terrassement proprement dit à l’aide d’une pelle, d’une barre à mine ou d’une bêche.

– Poser les bordures :

Lorsque le terrain est bien terrassé, place à la pose des bordures. Bien que cette option soit facultative, ces dernières sont utiles pour délimiter la zone d’application des stabilisateurs. Pour les mettre en place, elles doivent dépasser de deux centimètres du bord supérieur de la dalle.

Dans le cas où des véhicules pourraient passer sur l’ouvrage, faites un coffrage pour éviter les mauvaises surprises. Pour ce faire, il suffit de réaliser des fondations d’une épaisseur de 25 cm constituées de gravillons (pierres broyées, gravats de béton ou autres) et d’appliquer une couche d’égalisation.

– Installer les dalles stabilisatrices :

Lorsque tout est prêt pour accueillir les dalles stabilisatrices de graviers, vous pouvez les placer directement sur la couche d’égalisation. Nous vous recommandons de solliciter l’aide d’un spécialiste en maçonnerie pour réaliser les travaux, car vous devez faire chevaucher les plaques et superposer les bandes de géotextile. Cela demande un savoir-faire et une certaine habileté. Il se peut également que des découpes soient nécessaires, selon les contraintes de l’installation. En faisant appel à un expert, vous pouvez être certain d’avoir une réalisation fiable. Les maçons sont des artisans qualifiés pour réaliser des travaux d’aménagement extérieur.

– Déposer les graviers :

Enfin, vous pouvez déposer les graviers sur toute la surface et les étaler à l’aide d’un râteau. Pour avoir un joli rendu, n’hésitez pas à les faire déborder au-dessus des plaques.

Les bonnes raisons d’installer un stabilisateur de graviers

Comme son nom l’indique, le stabilisateur permet de consolider les graviers. Il veille à ce que la surface d’une allée, d’un parking, d’une terrasse ou autres soit bien plane pour que les passants puissent circuler aisément. Grâce à sa structure en forme de nid d’abeille, il permet de bien retenir les graviers évitant ainsi les risques de chute, de glissade ou autres.

L’avantage avec le stabilisateur de graviers est qu’il incite chacun à utiliser des produits respectueux de l’environnement. En effet, le gravier est un revêtement 100 % recyclable. De plus, il résiste aux aléas du temps et aux chocs. Voilà pourquoi les allées gravillonnées sont très à la mode ces dernières années.

Bon à savoir :

– Bien que la surface du sol qui accueillera le stabilisateur soit plane, il convient de la préparer avant de mettre les dalles. Sinon, ces dernières risquent de s’enfoncer dans la terre au fil du temps. Vous devez avant tout solidifier le sol en créant une première couche en gravats, par exemple.

– Un stabilisateur de graviers ne peut pas être placé sur un terrain en pente de plus de 10 %. Il faut toujours égaliser la surface, solidifier la terre et bien nettoyer le terrain.

– Il existe des graviers qui ne peuvent pas être utilisés pour recouvrir les plaques alvéolées. Veuillez vous en informer au préalable.