Le crédit travaux est un prêt personnel qui est destiné à la réalisation de certains travaux d’aménagement ou d’embellissement dans un logement. Il s’agit d’un prêt qui peut être utilisé plus ou moins librement. Dans certains cas, il est aussi possible d’inclure les travaux dans un crédit immobilier.

Le crédit travaux : le crédit adapté pour vos travaux d’aménagement

Le prêt travaux peut être sollicité aussi bien pour les petits que les grands travaux. Il existe plusieurs types de prêts travaux qui se répartissent entre les prêts travaux classiques distribués par les établissements bancaires, et les prêts travaux aidés proposés par l’État, mais qui sont aussi proposés par les banques. Le montant d’un prêt travaux est limité à 75.000 euros, étant donné qu’il s’agit d’un crédit à la consommation. Au-delà, le prêt immobilier est la meilleure solution.

Parmi les prêts travaux classiques, il y a notamment le prêt personnel pour travaux dont l’utilisation est libre, le crédit affecté travaux lié à la réalisation des travaux qui conditionne son obtention, et les aides de l’ANAH dont bénéficient surtout les ménages les plus modestes. Les prêts travaux aidés sont, par ailleurs, le prêt PAS qui est destiné à la réalisation de travaux pour l’économie d’énergie. C’est également le cas pour le prêt conventionné pour la rénovation énergétique, et enfin, le prêt épargne-logement qui est accordé aux personnes qui disposent d’une épargne de type PEL. Il est accordé à l’issue d’une certaine durée d’épargne. 

Financer les travaux avec un prêt immobilier

Le prêt travaux n’est pas la seule solution pour financer de tels aménagements. Il est également possible de les financer en les incluant dans un prêt immobilier lors de l’achat du logement. Pour cela, il existe plusieurs façons de procéder. Il est possible d’intégrer le montant des travaux à réaliser dans le prêt immobilier souscrit. Cela dépend, néanmoins, de l’issue des négociations entre l’emprunteur est la banque. Dans la plupart des cas, l’établissement peut ajouter plusieurs conditions plus ou moins contraignantes avant d’accepter d’ajouter le montant des travaux dans l’ensemble du prêt. Il peut, par exemple, demander la réalisation des travaux par un professionnel avec obligation de fournir les factures de la réalisation des travaux.

Par ailleurs, il est aussi possible d’ajouter les travaux dans un prêt immobilier en recourant au regroupement de crédits. Cette opération spécifique permet de rassembler dans un crédit immobilier tous les crédits en cours de toutes natures pour que l’emprunteur n’ait qu’à payer une seule mensualité qui est généralement moins élevée, mais qui rallonge la durée de remboursement. C’est aussi une des meilleures solutions pour éviter le surendettement. Avec un regroupement de crédits, l’emprunteur bénéficie aussi de services de conseils.