escalier en bois

Vous souhaitez redonner une seconde vie à votre vieil escalier en bois qui présente des signes d’usure flagrants ? Avant d’y appliquer de la peinture, du vernis, de l’huile ou de la lasure, le ponçage de la menuiserie est recommandé. Cette étape est essentielle pour optimiser la bonne adhésion des produits de finition. Vous ne savez pas comment poncer correctement un escalier en bois ? Découvrez ici les étapes à suivre pour mener à bien cette opération.

Étape 1 : La préparation du chantier

Le ponçage d’un escalier en bois génère de la poussière et divers résidus. Le nettoyage de la maison sera donc fastidieux après l’opération. Pour éviter ce genre de déconvenue, l’astuce consiste à bien protéger l’espace de travail, le sol et les meubles avec une bâche pour limiter d’éparpillement des résidus au sein de toute la maison. Avant de poncer votre escalier, pensez également à bien fermer les portes des différentes pièces pour éviter que la poussière n’atteigne ces espaces.

Étape 2 : Le ponçage des grandes surfaces

Lors du ponçage d’un escalier en bois, il est judicieux de s’attaquer en premier aux grandes surfaces. Vous pourrez effectuer cette opération à la main ou grâce à des outils électriques. Voyons en détail chaque méthode d’intervention.

  • Le ponçage à la main

Cette méthode requiert l’utilisation d’un papier abrasif ou d’une cale à poncer. Lors de la réalisation de l’opération, il est primordial de poncer le bois dans le sens des fibres pour éviter d’abîmer la menuiserie. De plus, le résultat sera plus esthétique. Il faut avouer que le travail est assez pénible. La persévérance, la précision et la minutie sont donc les mots d’ordre à retenir pour mener à bien la tâche.

  • Le ponçage grâce à l’utilisation des outils électriques

Pour poncer rapidement et efficacement un escalier en bois, munissez-vous de bons outils électriques. Grâce à une ponceuse à bande, le décapage des produits de finition existants au niveau de la menuiserie est grandement facilité. Pour traiter les zones les plus difficiles d’accès, l’utilisation d’une ponceuse d’angle ou d’une ponceuse triangulaire est vivement conseillée.

Lors du ponçage d’un escalier, tous les éléments doivent être bien traités : les marches, les contremarches, les rebords, la rampe sans oublier le garde-corps. Vous verrez, le résultat sera plus esthétique, surtout après l’application d’une nouvelle couche de peinture ou d’autres produits de finition.

Étape 3 : Le ponçage des recoins de l’escalier en bois

Le ponçage des recoins d’un escalier n’est pas toujours aisé avec une cale à poncer encore moins avec une ponceuse électrique. Pour atteindre ces zones inaccessibles, l’utilisation du papier de verre est recommandée. C’est vrai, la tâche est fastidieuse, mais cette étape est essentielle pour obtenir un bon résultat lors de la rénovation de l’escalier.

Étape 4 : Le nettoyage

Vous avez terminé le ponçage de votre escalier ? Dans ce cas, un bon nettoyage de la menuiserie en bois, du sol et des espaces alentour est nécessaire.

Sachez qu’il est possible de laisser le bois brut en l’état ou d’y appliquer divers produits de finition comme la peinture, le vernis, la lasure ou encore l’huile. Le choix dépend principalement du style que vous souhaitiez donner à votre escalier et de votre budget !

Pour faciliter la rénovation de votre escalier en bois et la réalisation des travaux de finition, l’aide d’un professionnel est très bénéfique. Sachez que DG GUILLAUME DUBOS intervient dans le secteur du Havre pour effectuer cette tâche. Cette entreprise dispose d’un matériel complet dédié au ponçage de tous types d’escaliers en bois. La rapidité de réalisation des tâches et la qualité du résultat final sont garanties. Si besoin, l’équipe peut procéder à la vitrification, à l’huilage ou encore à l’application d’une cire au niveau de l’ouvrage de menuiserie. Le choix de la finition vous appartient !