Tour d'horizon de la chaudière ionique

Actuellement, le chauffage par ionisation est sur toutes les lèvres. La chaudière séduit par son originalité de fonctionnement et sa facilité d’entretien et d’installation. Cet équipement est dépourvu de résistance thermique. Mais ce mode de chauffage est-il vraiment économique ? Combien coûte-t-il sur le marché ? Quels sont ses atouts par rapport aux autres systèmes de chauffage ? Nous allons vous éclairer sur le sujet.

Comment fonctionne une chaudière ionique ?

Le principe d’ionisation

La chaudière ionique transforme l’électricité en joules pour chauffer l’eau de votre foyer sans résistance thermique. Il fonctionne donc comme un four à micro-ondes. L’énergie ionique est employée pour améliorer la performance énergétique. 

Les atouts d’utilisation de la chaudière ionique

Avant d’opter pour ce système de chauffage, vous devez bien peser le pour et le contre.

La chaudière ionique possède un design épuré et une dimension compacte. Vous pouvez l’installer dans n’importe quelle pièce de la maison. Elle convient aux logements dotés de petits espaces.

À part cela, cet équipement présente aussi d’autres points forts :

  • Facile à installer : l’appareil ne comporte pas beaucoup de branchements. Contactez tout de même un professionnel si vous êtes novice en la matière ;
  • Épaisseur : sa taille fait environ 35 cm x 70 cm x 27 cm.
  • Écologique : l’énergie ionique ne pollue pas l’environnement, elle n’émet pas de gaz carbonique ;
  • Économique: vous n’avez pas besoin de stocker des combustibles durant l’hiver ;
  • Silencieuse : l’appareil n’émet aucun bruit ;
  • Léger : la chaudière ionique est beaucoup plus légère que la chaudière électrique ;
  • Chauffage rapide : l’eau atteint une température idéale en quelques minutes ;
  • Peu d’entretien : vous devez seulement effectuer un nettoyage hebdomadaire et quelques vérifications de base.
  • Robuste : l’appareil a une garantie construction qui peut aller jusqu’à plus de 10 ans ;
  • Fiable : aucun risque de fuite, d’intoxication au monoxyde de carbone ou d’explosion à craindre ;
  • Recyclable: les matériaux peuvent être recyclés ;
  • Excellent rendement: la production de la chaudière ionique est proche de celle de la chaudière électrique classique ;
  • Diffusion de chaleur stable et uniforme : la température est la même au niveau de toutes les sorties (robinets et radiateurs).

Les inconvénients de l’équipement

Chaque médaille a son revers, la chaudière ionique n’échappe pas à la règle :

  • Le prix : en comparaison avec les autres modèles de chaudière, la chaudière ionique est assez onéreuse. Par exemple, multipliez par 3 le prix d’une chaudière électrique.

Prix sur le marché : à partir de 5 000 euros. Les modèles haut de gamme peuvent atteindre les 15 000 euros.

  • La consommation : la chaudière ionique marche à l’électricité tout comme la chaudière électrique. Vous n’obtiendriez aucune subvention ou des aides financières avec ce dispositif (performance énergétique).
  • Les labels: les chaudières ioniques ne possèdent pas de certification NF et CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment). Il est donc difficile de vérifier si l’appareil respecte les normes de construction européennes.

NB : pour pallier le problème de consommation d’électricité, vous pouvez installer des panneaux solaires. La chaudière ionique est compatible avec ce genre de dispositif.

Les combinaisons possibles avec la chaudière ionique

Vous pouvez associer la chaudière ionique avec d’autres appareils de chauffage tels que :

  • Les radiateurs à eau ;
  • Les planchers chauffants ou chauffage au sol ;
  • Les équipements de production d’eau chaude sanitaire ou ECS.

Les autres alternatives plus écologiques et moins onéreuses

Si vous n’avez pas les moyens d’acheter une chaudière ionique, pas de panique. Voici une liste d’autres dispositifs de chauffage moins chers et accessibles à tous :

1- Les poêles à bois

Les poêles à bois n’utilisent pas l’énergie fossile. C’est actuellement le mode de chauffage le moins cher sur le marché.

2- La pompe à chaleur ou PAC

La PAC ne consomme pas beaucoup d’énergie. Elle utilise les calories de la nappe phréatique pour réchauffer la maison.

3- La chaudière au gaz

La chaudière au gaz utilise la combustion pour chauffer l’eau de la maison. Ainsi, le gaz n’est pas dispersé dans la nature.