Table extérieure

La peinture époxy est une peinture industrielle qui est de plus en plus utilisée dans les maisons, notamment pour la teinte des meubles de jardin, en raison de sa résistance, de sa durabilité et de ses nombreuses couleurs. Suivez le guide pour bien appliquer cette peinture.

Les caractéristiques de la peinture époxy

La peinture époxy fait partie de la grande famille des peintures à l’huile. Ce produit est fabriqué à partir de deux principales composantes, notamment une base et un durcisseur. Lorsqu’on mélange cette base constituée de liant polymère époxy au durcisseur, on assiste à une réaction chimique qui produit une peinture époxy très résistante. Cette solution obtenue sèche très vite, il faut l’appliquer dans les plus brefs délais. On découvre trois formes de peinture époxy, notamment la base solide, la base eau et la base solvant.

Les caractéristiques de cette peinture sont très différentes de celles des peintures à l’huile classiques et des peintures à l’eau, comme l’acrylique et les vinyliques. Cette peinture dotée d’une grande résistance donne un effet tendu.

Cette solution imperméable subit les chocs, les rayures et même les détergents sans s’altérer. La peinture contient des solvants très nocifs pour l’homme et pour l’environnement. Son séchage se fait par évaporation de ces solvants, le temps de séchage en surface est très rapide.

Les avantages

Le plus grand avantage de la peinture époxy est sa forte résistance inégalable. Ce produit résiste parfaitement aux rayures, aux impacts et aux produits détergents. On peut même l’appliquer sur un sol à trafic dense. Il suffit de bien préparer le mélange et la peinture durera pendant de nombreuses années.

Cette peinture dotée d’une grande capacité couvrante donne un rendu homogène, un aspect profond et lisse à effet miroir, texturé ou satiné. Elle est disponible en différentes couleurs et est facile à entretenir.

Les étapes à suivre pour l’application

On l’applique avec un rouleau, un pinceau ou un pistolet sur un support sain, propre, sec et poreux en 2 couches.

On commence l’opération par la préparation du support. On enlève toutes les parties friables et non adhérentes au support, on procède au dégraissage et au dépoussiérage, puis on réalise toutes les réparations nécessaires.

On vérifie ensuite la porosité du support avec le test de la goutte d’eau sur une surface non peinte :

  • Lorsque l’eau pénètre le support doucement, il change de couleur, le support est suffisamment poreux
  • Si l’eau est absorbée immédiatement, le support est trop poreux. Il faut donc appliquer une primaire
  • Si l’eau reste en surface et perle, le support n’est pas assez poreux. Il faut procéder au grenaillage ou appliquer un acide dans le cas d’une application sur sol.

Une fois ces travaux réalisés, il faut protéger les parties qui ne doivent pas recevoir de peinture. Il faut également faire attention en portant une combinaison, un masque, des gants et des lunettes de protection, car cette solution est très toxique.

On mélange ensuite les deux composantes rapidement et avec grand soin, tout en respectant les instructions du fabricant. Le mélange doit être homogène. On applique ensuite très vite le mélange obtenu en deux couches, puis on laisse sécher. Le temps de séchage imposé doit être respecté au risque d’avoir un travail non satisfaisant. Il faut également nettoyer les outils très rapidement pour éviter que la peinture ne sèche dessus.

Le choix de la bonne peinture pour façade est délicat, il faut connaître quelques critères de base pour obtenir une belle finition.