Lustre

Actuellement, les luminaires suspendues sont très répandues dans la déco intérieure. Comme l’éclairage tient un rôle essentiel dans l’aménagement intérieur, les luminaires viennent personnaliser chaque pièce. Très tendance, ils sont vendus en plusieurs modèles pour s’harmoniser au style de la décoration existante. En plus de sa touche décorative, l’éclairage est également garant de votre bien-être au quotidien. Son installation n’est pas si compliquée. Découvrez dans cet article, les étapes à suivre pour installer soi-même son luminaire suspendu.

Quelles sont les avantages d’un luminaire suspendu ?

La tendance décorative du luminaire suspendu n’est plus réservée aux lieux publics et de commerces. Elle atteint progressivement les intérieurs des maisons résidentielles du fait qu’elle convient à n’importe quelle pièce. Le lustre procure une atmosphère particulière et un aspect luxueux, tandis que le plafonnier offre une touche de déco personnalisable du fait qu’il se décline sous différentes formes. En utilisant ce type d’éclairage, qu’il s’agisse d’un lustre, d’un plafonnier ou encore d’une ampoule simpliste, vous avez une possibilité décorative infinie. A la différence d’une lampe à poser qui occupe plus d’espace, celle suspendue constitue une source de lumière centrale.

Les préparations

En tout premier abord, assurez-vous d’avoir coupé l’alimentation électrique au niveau du disjoncteur principal. S’il s’agit d’une première installation électrique, mieux vaut faire appel à un électricien professionnel afin d’éviter tout risque. Si c’est pour changement d’éclairage, désinstallez la vieille lampe. Avant de débrancher les connecteurs de fils, assurez-vous que les courants n’y circulent pas en utilisant un testeur de tension. Après, vérifiez que le support d’installation soit correctement structuré. De même, assurez-vous que le boîtier de distribution et le nouveau dispositif soient compatibles, faute de quoi, l’installation sera impossible. Veillez à ce que vous disposiez des outils nécessaires pour réaliser cette installation électrique dans les meilleures conditions possibles.

Les étapes d’installation de la lampe suspendues

Il est préférable de réaliser cette opération à deux. Ainsi, pour fixer les câbles d’alimentation, attachez les fils de votre dispositif d’éclairage à ceux de la boîte de connexion et l’autre personne le tient au plafond. En vous référant à la notice d’utilisation fournie avec l’appareil, cherchez le câble sur la lampe à suspendre pour le fixer au fil de terre. Enroulez ensuite ce câble autour d’une vis de mise à terre se trouvant dans le boîtier de raccordement pour le fixer à un fil de terre en saillie. Pour des raisons de sécurité, servez-vous d‘écrous pour assembler tous les fils, puis cachez-les dans le boîtier de jonction. Des vis ou un support de fixation, le dispositif d’éclairage doit disposer de l’un de ces éléments pour pouvoir se fixer à la boîte de raccordement. Les modèles peuvent être différents d’une lampe à une autre, mais référez-vous à la notice d’utilisation. Désormais, vous pouvez suspendre la lampe. Selon le type de lampe que vous avez choisi, fixez la canopée ou la base de l’appareil au support ou au vis de montage. Pour finir, prenez l’ampoule, vérifiez sa tension ainsi que sa taille et vissez-la à l’intérieur de votre nouvel appareil d’éclairage.

Sachez en outre que tout système d’éclairage est soumis à une norme particulière. Cette-dernière concerne la sécurité liée à l’éclairage des salles d’eau ainsi que le nombre de points lumineux selon la pièce. Cependant, les types de luminaires que propose le marché ne répond pas forcément à cette norme. Il convient en effet de bien choisir son type de luminaire pour être conforme à cette réglementation, ce qui garantit le confort et la sécurité des usagers.