construire balustrade

La balustrade en béton permet principalement d’assurer la sécurité d’un pourtour d’une piscine, d’un escalier, d’un balcon ou d’une terrasse. Elle est constituée de plusieurs éléments, dont les plus importants sont la main courante, la lisse basse, les balustres et les trumeaux. Sa construction est effectuée soit selon une technique traditionnelle soit selon l’utilisation d’une moule à béton. Découvrez dans cet article comment réaliser une balustrade en béton.

Bon à savoir avant de construire sa balustrade en béton

Pour des raisons purement esthétiques, les étapes qui vont être réalisées doivent toujours être effectuées avec les mêmes ciment-colles, les mêmes ciments et les mêmes teintes. Cela permet principalement d’avoir un résultat unicolore.

Il faut également enduire la face interne du moule à utiliser avec de l’huile végétale. Cela facilite le démoulage. Sachez aussi que pour construire 1 m linéaire de balustrade, il faut compter 1 m de lisse basse, 1 m de main courante, 4 balustres, 50 kg de sable et 50 kg de ciment. Voici toutes les étapes à suivre, afin de réaliser une balustrade en béton :

Étape n°1 : faire couler une chape en béton

La construction commence par le coulage d’une chape en béton. Si celle-ci existe déjà, alors vous n’avez plus qu’à la contrôler et à la nettoyer avec un nettoyeur haute pression. Cette technique permet d’éliminer les moisissures et les mousses.

Étape n°2 : procéder à la pose des dalles

Entre la lisse basse et la chape de béton, il est souvent nécessaire de carreler ou de daller la terrasse. La mise en place des dalles peut être effectuée tout en les posant de manière diagonale ou perpendiculaire à la balustrade. Mais il est conseillé d’éviter la pose diagonale, car elle provoque souvent des déperditions.

Il est aussi recommandé de commencer l’installation des dalles par l’extérieur, et cela, de façon à ce que les coupes soient moins visibles. Mais pour que les dalles puissent s’adhérer facilement à la chape en béton, il faut procéder à un double encollage.

En outre, il faut enduire la surface de chape, ainsi que la dalle à poser via un ciment-colle.

Étape n°3 : bien fabriquer du béton

Vous le savez peut être déjà, mais il est quand même important de faire un rappel : le béton est obtenu à partir d’un mélange de sable, d’eau, de ciment, et de gravier. Mais pour la construction d’une balustrade en béton, il est important de connaître la quantité de chaque matériau : 25 kg de ciment nécessitent 75 kg de gravier, 50 kg de sable et 10 l d’eau.

Remarque : le béton doit être fin et fabriqué avec du sable et du gravier très fin. Sa fabrication doit aussi être effectuée via une bétonnière, puisque la quantité de béton à utiliser pour la construction d’une balustrade est importante.

Étape n°4 : poser les trumeaux et la lisse basse

Il est maintenant temps de poser les trumeaux et la lisse basse. Ces premiers servent à conférer la solidité de la balustrade en béton. Ils seront bornés tous les 3 m. En ce qui concerne la lisse basse, elle sert de support pour les balustres. Sa réalisation consiste à couler du béton dans des moules spéciales.

Étape n°6 : réaliser les balustres et la main courante

Ce sont de petites colonnettes d’environ 60 cm de hauteur. Pour les réaliser, il faut couler du béton dans des moules à balustre. Ces dernières existent en plusieurs modèles et doivent être choisies selon le goût de chacun.

La main courante, de son côté, peut être fabriquée avec le même procédé que les balustres et la lisse basse.