Le sol est l’élément primordial dans la décoration d’une maison et on a vite tendance à l’oublier. C’est vrai qu’un sol, c’est discret. Il nous faut baisser le nez pour s’apercevoir que oui, décidément, cette moquette a besoin d’être changée. Entre le parquet ancien, le carrelage, les carreaux de ciment, la moquette ou le béton ciré, les choix pour donner un coup de neuf à votre sol ne manquent pas. Surtout qu’avec le nombre de fenêtres de votre pièce, l’électricité et l’économie d’énergie deviennent des points importants dans la finalisation de votre choix. Quelles sont donc les modes et les dernières tendances pour votre sol ?

L’indétrônable carrelage

Le carrelage est une valeur sûre : facile à nettoyer et aucun risque d’échardes ! De plus, les artisans carreleurs nous proposent des modèles de plus en plus sophistiqués pour la cuisine comme pour la salle à manger. Que vous choisissiez la tomette et ses dessins graphiques, le capitonné et ses boutons métalliques ou le chevron et son habillement de céramique, la tendance est au blanc ! Le blanc et le gris clair. Beaucoup de décorateurs jouent sur les contrastes en vous proposant une palette de gris (de l’anthracite au blanc gris) afin de jouer sur l’espace de votre sol. En variant la texture et les formes, le carrelage habille votre pièce. Pour ce qui est du tarif, il est bien sûr variable selon les matériaux utilisés (artisanales ou industriels). Si on prend l’exemple des tomettes, le prix des tomettes artisanales varie entre 40€ et 100€/m² alors que pour des tomettes industrielles la fourchette se situe de 25€ à 50 €/m².

Quelques déclinaisons de parquet

Le sol en bois est également un grand classique du revêtement de sol : le célèbre parquet. Ce dernier se retrouve décliné dans bien des variétés : parquet massif, contrecollé ou traditionnel. Quel que soit votre choix, le parquet est un véritable caméléon de la décoration, il s’adapte à tous les styles et à tous les goûts. Parmi tous ces parquets différents, les tendances sont également au blanc et au gris. Le parquet blanc nous vient des pays scandinaves et ils l’utilisent pour toutes les pièces ! Quant au gris, cette couleur intemporelle donne à votre sol un côté chic et elle se marie avec tous les styles de décoration. Cependant, si vous ne souhaitez ni blanc, ni gris, vous pouvez opter pour un parquet bruts à l’effet vieilli pour donner à votre maison un aspect unique. Pour le tarif du parquet, le prix d’un parquet stratifié oscille entre 10€/m² à 50€/m², celui du parquet flottant varie de 20€/m² et 100€/m² et le tarif du parquet massif varie de 50€/m² à plus de 150€/m²

L’importance de la luminosité

Nous vous avons donné quelques exemples de modèles tendances, mais quel que soit votre choix, le revêtement du sol ne fait pas tout ! La lumière est un élément crucial pour faire ressortir les couleurs de votre sol. Sans luminosité, la tomette blanche de votre cuisine vous paraîtra fade et la couleur grise de votre parquet trop lugubre. Mais la luminosité naturelle n’impacte pas seulement l’esthétique de votre pièce, mais aussi son économie d’énergie et vos factures d’électricité. Si votre pièce est naturellement sombre et que vous avez choisi un parquet foncé tel que le gris anthracite, vous aurez alors besoin d’un éclairage plus important pour compenser et donner un effet lumineux. si vous voulez éviter que votre consommation d’électricité soit trop élevée, rendez-vous sur ce lien, pour tout savoir sur les différents fournisseurs d’énergie.

Pour faire des économies d’énergie, prenez donc en compte la luminosité de votre pièce et estimez les besoins en éclairage afin de faire le meilleur choix. Si vous voulez plus d’informations concernant les économies d’énergie, et que vous voulez comparer les différents contrats d’électricité rendez-vous ici : https://www.fournisseur-energie.com/aides-fiches-techniques/comparateur-electricite/